Au Computex de Taipei, Intel a déclaré son ambition de supprimer toutes les formes de connections câblées sur les ordinateurs pour simplifier la vie des utilisateurs.

© DR
© DR

Le sans-fil devrait se généraliser d’ici 2016. Intel, qui présentait sa nouvelle plate-forme Skylake au Computex de Taipei, a annoncé la grande nouvelle. La recharge par résonance magnétique deviendra un nouveau standard chez Intel dès 2016. Plus de câbles donc, ni pour l’alimentation, ni pour la transmission de données d’un périphérique à l’autre puisqu’Intel promet une vitesse de transfert optimale tournant aux alentours de 7Gbps.

Précision importante, le système de recharge introduit par Intel n’a pas grand chose en commun avec la recharge à induction supportée par la plupart des fabricants de smartphones à l’heure actuelle. Comme l’indique Intel, le système permet de charger plusieurs appareil simultanément, et fonctionne même à travers une couche de bois (pouvant aller jusqu’à 5 cm).

Pour imposer son standard, Intel aura cependant besoin de partenaires. Et ça tombe bien, puisque Dell, Logitech, Panasonic, Lenovo, ASUS et Fujitsu ont déjà répondu présents.

Pour le moment, difficile pourtant de juger l’efficacité du système, et surtout l’impact qu’une telle technologie pourrait avoir sur nos méthodes de travail. Intel précise cependant que la méthode d’alimentation serait sans danger sur l’homme.

On en parle sur le forum.

5 Commentaires

  1. 7Gbps en transfert de données? C’est un non-sens pour les appareils grand public, étant donné qu’aucun périphérique de stockage ne dépasse les 500Mbps en lecture/écriture.
    A moins que d’ici là, Intel ne nous fasse des ssd basés sur de la DDR3…
    Quand aux ondes… Pas envie de vivre dans un micro-onde. Ces génies sont-ils au courant que certaines personnes sont hautement allergiques aux ondes? Un câble n’a jamais tué personne.
    Ce qui serait intéressant, c’est de créer un connecteur unique regroupant l’alimentation du périphérique, une connexion Ethernet et éventuellement de quoi connecter une imprimante, souris, clavier… Bref, ce qui reste souvent connecté en permanence.
    Un câble sera toujours plus mobile qu’une plateforme de recharge à induction. Avec un câble, vous pouvez passez du bureau au fauteuil pourvu qu’il soit assez long. Avec l’induction, bonne chance !

  2. aux noms des hackers du monde entier, merci à intel de nous donner la possibilité d’entrer sur n’importe quelle machine sans y être câblé, vivement 2016

  3. @Duck: 500 Mbps ? Où allez vous donc chercher cette limite ? Les tests faits sur des unités SSD prouvent que ces dernières atteignent sans problèmes les limites des connecteurs SATA 3 utilisés pour les connecter. Pour rappel le SATA 3 a une capacité brute de 6 Gbps, les limites mesurées elles tournent autour des 600 MBps (un peu moins)soit quand même huit fois plus que la limite que vous indiquez.

    • D’où je tiens ces infos? De tests effectués sur les SSD de mon ordinateur, de différents bench de SSD…
      Ou alors, je me suis (encore) planté entre bit et Byte (ce qui expliquerait le facteur *8)? C’est vrai qu’on a du mal à s’en sortir, entre les uns qui vous donnent du 7Gbps, du 500MBps pour un ssd par-ci, les opérateurs du 50MBps par là…
      Pardon Mbps, ça fait toujours plus vendre que 6MBps, et comme la plupart des gens ignorent la différence entre MB et Mb (quel est le génie qui a instauré cette différence, d’ailleurs?)…
      Toujours est-il que tant qu’on n’a pas de machines suffisamment rapides en écriture, de tels taux de transferts sont inutiles. Et de trop nombreux ordinateurs sont encore vendus avec du matériel n’atteignant pas ces capacités.

      Je vois bien venir la pub fn*c du genre “Super offre: INTEL CORE i7… WIFI 7Gbps… DISQUE DUR 1To 5400tpm(->mettez ceci en petit caractères, voire effacez-le)”

      Le problème suivant… Bien qu’ayant une connexion 7Gbps, un SSD tournant à 6Gbps… Quel est le taux de transfert des fai? 50-100Mbps…
      L’intérêt se résume-t’il donc uniquement à des transferts de donnée en LAN? Ou entre serveurs? Pour du sans-fil, c’est un peu ridicule, non?
      Et tout porte à croire qu’une augmentation de la vitesse des lignes engendrera (évidemment), un abonnement d’autant plus coûteux (mais où peuvent-ils mettre tout ce fric, à part dans des parachutes dorés?).

Comments are closed.