Satya Nadella ne sacrifiera pas les divisions Bing et Xbox

Contrairement à ce qu’avaient laissé entendre les médias avant la nomination du nouveau CEO, Microsoft n’entend pas sacrifier les divisions Bing et Xbox. Satya Nadella, le nouveau CEO du groupe a confirmé l’importance de ces deux divisions au sein de l’entreprise.

satya2

Si Stephen Elop, l’ex-CEO de Nokia, avait laissé planer la rumeur qu’il fermerait les divisions Bing et Xbox s’il devenait CEO du groupe informatique, il semblerait que Satya Nadella, qui s’est finalement vu attribuer le poste, ne suive pas la même logique que son collègue.

Si Nadella reconnaît que les deux divisions en question ont coûté très cher à Microsoft, il rappelle également le rôle central que joue Bing aujourd’hui dans la stratégie de Microsoft. Le moteur de recherche gagne non seulement des parts de marché sur Google Search, mais est également utilisé dans de nombreux programmes, de Windows 8 à Cortana, en passant par les services de traduction du géant informatique. Supprimer Bing n’aurait donc pas de sens.

Pour ce qui est de la division Xbox, le discours est sensiblement différent. Pour Satya Nadella, Xbox est complémentaire à Windows, au même titre que Surface. Le CEO du groupe informatique voit Xbox comme une porte d’entrée vers le grand public. Supprimer Xbox reviendrait en d’autres termes à fermer une porte que Microsoft s’efforce à garder grande-ouverte, le groupe ne souhaitant pas limiter ses activités au cloud et au logiciel.

Des paroles qui rassureront à la fois les partenaires de Bing, et les acheteurs de Xbox, qui craignaient depuis quelques mois voir Microsoft abandonner sa console de jeux…

On en parle sur le forum.