La filiale low-cost de Belgacom répond aux initiatives de ses concurrents dans les abonnements et cartes prépayées mobiles. La 4G est, elle, toujours exclue.

scarlet-8
Le 8 reste le chiffre de référence…

Après les abonnements Red, Hot et Chili, Scarlet nous offre les cartes prépayées Ketch et Up. La première consiste à obtenir 80 minutes d’appels pour 8 euros avec un bonus de 20 minutes et de 100 SMS. La seconde, à 15 euros, s’écoule également à 0,10 euro par minute et embarque 100 minutes et 250 SMS en cadeau supplémentaire. Des options augmentent ces quotas, notamment pour les communications vers d’autres pays: 8 euros pour 30 minutes sur une sélection de 30 pays ou 4 euros pour 100 SMS.

L’offre a été constituée pour être la plus simple et la plus économe possible puisqu’elle se positionne bien en dessous des trois opérateurs mobiles majeurs sur le segment prépayé, notamment au niveau du prix des appels vocaux. Les opérateurs alternatifs sont, eux, plus compétitifs sur les SMS et les données mobiles. Mais ce n’est clairement pas le créneau de Scarlet car l’option de 100 Mo pour 4 euros ne comporte pas d’accès à l’excellente 4G du partenaire Proximus.

Côté abonnement, l’opérateur lance la promotion des appels gratuits entre utilisateurs du même réseau jusque la fin du mois d’août afin de revigorer l’intérêt pour ses produits.

On en parle sur le forum