Plus de quinze mois auront été nécessaires à l’opérateur pour mettre à jour le réseau câblé des sept communes couvertes par l’AEISH. Le temps de l’offensive commerciale a sonné.

numericable-chimay
La boutique Numericable de Chimay

La Wallonie est entièrement acquise aux produits de Voo sur la technologie coaxiale. Toute ? Non. La Botte du Hainaut (Erquelinnes, Beaumont, Sivry-Rance, Momignies, Chimay, Froidchapelle et Couvin) a livré fin 2012 ses 13.000 raccordements de l’intercommunale locale à Numericable plutôt qu’à Tecteo, désintéressée par une fastidieuse et onéreuse modernisation d’un réseau en ruines. Aujourd’hui, l’infrastructure est pleinement active aux normes actuelles. Toutefois, la limite de vitesse en téléchargement est fixée à 100 mbps, contrairement aux 200 mbps livrés à Bruxelles par le même opérateur. Les autres produits sont, eux, identiques. Une boutique sise à Chimay a vu le jour pour lancer une campagne de sensibilisation et d’offensive commerciale.

Car l’image de marque de Numericable a été atteinte par quelques retards et des connexions parfois problématiques. Mais l’état antérieur du réseau était plus que catastrophique. Le signal envoyé vers la Wallonie est, lui, nettement plus clair. Alors que Tecteo avance à pas de loup dans la modernisation de son réseau, Numericable a réussi rapidement la transformation d’un territoire, certes restreint, de la préhistoire au 21ième siècle en quelques mois.

On en parle sur le forum