Vous l’ignoriez peut-être, mais Gmail est né le 1er avril 2004. Un joli poisson qui nage depuis dix années maintenant dans son bocal, qui ne cesse de s’élargir…

gmail2

“La blague du 1er avril ultime, c’est de lancer un produit novateur le 1er avril et de faire en sorte qu’il soit toujours là le 2 avril” expliquait récemment Brian Rakowski, Project Manager chez Google, au sujet de l’une des plus grandes impostures de ce siècle. Car vous l’ignoriez peut-être, mais Gmail est né un 1er avril.

A l’époque, le papa de Google, Sergey Brin, s’était enthousiasmé de l’idée, au point de réaliser le fantasme de toute son équipe : lancer sa messagerie “révolutionnaire” un 1er avril.

Dix années plus tard, la petite blague est devenue le service le plus utilisé de Google, et l’une des messageries les plus courtisées du monde, aux côtés d’Outlook.

Pour générer l’enthousiasme du public, Google était prêt à tout. L’entreprise américaine a d’abord misé sur la gratuité de son service en offrant 1 Go d’espace de stockage à tous ses utilisateurs, un volume très impressionnant pour l’époque. Mais au-delà de cette caractéristique, qui rendait pratiquement indispensable Gmail aux yeux des professionnels, Google a surtout fait en sorte que les gens s’intéressent à son produit en en limitant l’accès. A l’époque, les internautes ne pouvaient pas rejoindre Gmail, à moins d’y être invité. Une méthode peu scrupuleuse qui a très vite permis à la petite start-up de prendre ses repères, pour devenir le géant du Web que nous connaissons aujourd’hui…

Une formidable success-story qui restera à tout jamais dans la mémoire des passionnés grâce à cette anecdote qui entretient aujourd’hui la légende de Google.

On en parle sur le forum.