Microsoft ouvre Office 365 aux développeurs Android

La filiale Open Technologies du géant américain met au point une interface de programmation offrant un accès aux données en ligne de sa suite bureautique pour les applications du système d’exploitation de Google.

windows-azure-android
Un SDK existe déjà pour Windows Azure

Depuis 2012, Microsoft dispose d’une équipe d’ingénieurs entièrement dédiée aux projets de logiciels libres. Cette dernière fournit des dizaines d’outils, parfois intégrés à certains produits concurrents, afin de stimuler la curiosité des développeurs opérant sous bon nombre de technologies. Cette fois, il s’agit de donner les clés d’Office 365 pour quelque peu bousculer les offres gratuites telles que Google Drive. Pour l’instant, un lien est établi vers les serveurs Sharepoint et Exchange en vue de récupérer et de traiter des données de messageries, des listes ou des fichiers. L’objectif est, avant tout, de convaincre davantage d’entreprises d’opter pour la suite bureautique actuelle de Microsoft qui contient un penchant affirmé pour le cloud.

Les versions supportées par ce SDK vont de Ice Cream Sandwich à KitKat. La fonction de découverte intelligente sur l’intranet Sharepoint est toujours considérée comme en développement actif et souffre certainement de quelques manquements. L’état de l’interface garantit toutefois des échanges sécurisés. Par contre, la popularité de l’intégration d’un tel tuyau reste à déterminer. En dehors des grandes entreprises, il reste préférable d’exploiter les nombreuses applications gratuites de Microsoft dans le Play Store.

On en parle sur le forum

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.