Selon des statistiques diffusées par l’APNIC et Google, les efforts des opérateurs belges portent notre pays comme pionnière de l’adressage internet de demain.

belgium-ipv6-201402
Nous brillons davantage que nos voisins !

Fin février, 11,44% des accès au web s’exécutent via l’IPv6 en Belgique. Il s’agit d’un record et d’une performance mondiale inégalée. La Suisse et le Luxembourg nous suivent avec respectivement 8,84% et 6,62%. L’Allemagne, les Etats-Unis et la France restent, eux, en embuscade. De son côté, l’équipementier réseau Cisco attribue au plat pays une cote de 10/10 avec un déploiement estimé à 37% sur l’ensemble du trafic.

Car, si les clients de Belgacom, Telenet et Voo passent doucement vers le réseau du futur, c’est la livraison du contenu qui pose encore problème. En effet, les sites les plus populaires hébergés en Belgique servent encore leurs octets via l’IPv4. Selon le classement Alexa, le premier site, hors Google, compatible IPv6 est celui de la RTBF. La plupart des services fédéraux et régionaux sont prêts, tout comme l’IBPT, l’Agence Wallonne des Télécoms et l’Université de Liège, par exemple.

La saturation des accès ne risque donc pas d’atteindre la Belgique mais il est illusoire de conserver cette première place si le taux de remplacement des équipements chez les particuliers n’est pas plus élevé.

On en parle sur le forum