Dans un segment industriel morose, le câblo-opérateur enregistre des revenus annuels en hausse de 10% et un nombre de clients en forte hausse dans le secteur mobile, pourtant saturé.

telenet-cover
La couverture de Telenet via le réseau de Mobistar

King et Kong, les deux formules phares de Telenet en téléphonie mobile ont eu le don de convaincre les consommateurs du nord du pays et de Bruxelles puisqu’en 2013, 228.900 d’entre-eux ont signé un tel contrat, ce qui porte à 750.500 le nombre de Belges disposant d’une carte SIM active aux couleurs de l’opérateur.

Les débuts de la vidéo à la demande par abonnement (Rex et Rio) sont salués par 67.000 souscripteurs, ce qui est un bon début avant l’arrivée éventuelle de Netflix chez nous. Qui plus est, la VOD de VOO est désormais également disponible sur le réseau Telenet, ce qui risque à nouveau d’augmenter le revenu moyen par utilisateur.

Si le nombre de clients triple-play grimpe à 955.000 unités, en progression de 11%, le résultat net du segment télévisuel est moins positif. Telenet perd sur un an un peu plus de 120.000 connexions analogiques et acquiert 90.800 liens digitaux, ce qui se traduit par un léger tassement de nombre de télévisions branchées à 2.092.500. L’internet haut débit la téléphonie fixe poursuivent leur avancée: 1.464.900 modems (+6%) et 1.065.000 numéros fixes.

Malgré des revenus en forte progression à 1.650 millions d’euros (+10%), les profits restent stables à 390 millions d’euros. Le paiement de la licence 3G et la restructuration suite à l’arrêt de l’émission en télévision mobile terrestre sont en cause.

On en parle sur le forum