L’opérateur débute le déploiement de son réseau de prochaine génération dans la capitale belge avec des points d’accès qui couvrent 20% de la population.

bruxelles-4g-201402
Des bulles de 4G apparaissent !

Le 31 janvier, Belgacom annonçait la 4G pour tous et avait été confronté à de nombreuses sollicitations des journalistes sur la couverture au sein de la plus importante ville belge. Dominique Leroy, directrice de l’entreprise, avait laconiquement déclaré que dix mois étaient nécessaires pour compléter un bon niveau de service pour l’ensemble des clients sur le territoire bruxellois, soulignant que des accords politiques étaient toujours attendus.

Cependant, les choses évoluent favorablement puisque Proximus a invité la presse à l’Atomium aujourd’hui à ce sujet: « Dominique Leroy, CEO de Belgacom, et Geert Standaert, Executive Vice President en charge des réseaux, vous présenteront en présence de la Ministre de l’Environnement Evelyne Huytebroeck, les projets de Belgacom pour procéder au déploiement da la 4G à Bruxelles. ». Contrairement à ce qui était convenu, la branche mobile de Belgacom n’a pas attendu les derniers accords politiques pour ouvrir les vannes de la 4G en présence, étrange, de la Ministre. En effet, que doivent penser Mobistar et Base d’un tel soutien à leur concurrent ?

Concrètement, 20% du territoire de Bruxelles est couvert mais de douze à dix-huit mois seront encore nécessaires pour terminer l’installation de l’infrastructure pour atteindre les 100%. L’astuce dont a profité Proximus est simple: « Grâce à l’ordonnance adaptée de la Région de Bruxelles-Capitale, nous pouvons aujourd’hui entamer le déploiement du réseau 4G : aujourd’hui, Proximus a pu activer une partie de ses antennes à Bruxelles sur la base de la norme actuelle de 3 volts par mètre. Dès que le gouvernement bruxellois publiera les arrêtés d’exécution, Proximus pourra poursuivre le déploiement du réseau 4G, sous la nouvelle norme de 6 volts par mètres. ». La firme place la pression également sur les différentes communes concernées: « La politique de la Région bruxelloise en matière de permis constituera un facteur important en vue d’un déploiement optimal du réseau. »

Le réseau 4G de Proximus couvre aujourd’hui plus de 50% de la population.

On en parle sur le forum

11 Commentaires

  1. Ah bon ? Et cela concernera le réseau FON également ? Je dis ça car pour l’instant c’est de la m….de ! Réseau instable coupures toutes 30 secondes parfois et d’une lenteur désespérante ! Il est vrai que c’est un service lié a un abonnement mais est-ce une raison pour que la qualité soit plus que médiocre ?

    • @Mha Yai, si je ne me trompe pas, FON n’a rien à voir avec un réseau cellulaire comme le EDGE, 3G, 4G/LTE.

      Le réseau FON ou plutôt les réseaux FON sont des wifis créés à partir des connexions internet des particuliers. Tu peux y accéder si tu es client Belgacom (et si toi aussi tu actives l’option FON sur ton abonnement). En gros c’est pour arriver à avoir le wifi un peu partout dans les rues mais tout le monde n’a pas la même puissance, la même maison donc c’est logique que parfois “le réseau FON” te parait mauvais. Le réseau FON n’est pas un réseau continu donc si tu bouges et que tu passes d’un FON à un autre, c’est normal que tu aperçoives des coupures. (Je pense …)

      • En réalité, FON est le partage de la connection ADSL d’un autre client Belgacom. Mais on ne partage en réalité que la bande passante libre. Ainsi, si ce FON est lent, il est fort probable que l’utilisateur de son Wifi utilise une très large partie de sa bande passante (ex: ADSL à 20Mbps : Belgacom TV en HD 9 Mbps + une connection ADSL 6Mbps reste 5Mbps de bande passante). Ensuite, avec la nouvelle Bbox 3 il y a le “Handover” entre Bbox. Par contre pas encore avec les Bbox 2.

      • Je comprends tout ceci mais dans leurs arguments il y a justement le fait que le module FON ne ralentit pas le débit donc la connexion , il est branché en parallèle sur la ligne client pas sur son propre ADSL . En général je reste sur place quand je me connecte sur FON mais comme précisé dans mon premier message les coupures sont plus que régulières et dans certains cas espacées de quelques secondes sur des longues durées . La force de réception n’a aucune importance , même à 100% ces coupures surviennent . Si ce n’était que de temps en temps ma foi je n’aurai pas fait de remarques mais c’est pire que les anciennes connexions Dial tellement ça plante parfois . Même si je peux accepter des petits problèmes techniques cette fréquence n’est pas digne d’une société qui se veut à la pointe de la technologie . A revoir !

      • Non non, c’est bien la couverture prévue pour l’instant. Il vise une couverture sur l’entièreté de BXL d’ici un an seulement… C’est donc bien une vraie fausse annonce de la part de Belgacom

  2. Ce sont semble-t’il les points d’accès en périphéries de Bruxelles qui débordent sur la région.

    Ils sont très pressés d’annoncer quelque chose chez BGC 🙂

  3. Super, tu as un iphone et ça ne marche :((… Il faudra peut-être passer à la concurrence .(pas trop envie). Entre temps bravo à Belgacom pour avoir franchis le pas de la 4G à Bruxelles, par contre, si vous pouvez trouver une solution pour les utilisateurs d’IOS, là, ça serait le bonheur.. 😉

Comments are closed.