Considéré comme un outil de rêve pour les cinéastes amateurs, le GH3 est reconnu comme étant l’un des meilleurs appareils photos hybrides. A l’heure où la 4K devient une réalité, le fabricant japonais Panasonic dévoile le GH4, le premier appareil photo hybride capable de filmer en 4K…

gh4

Successeur du GH3, le GH4 s’impose comme un nouveau mètre-étalon pour les APN à objectifs interchangeables. Tout comme son ainé, il a été conçu pour permettre de réaliser de véritables cours métrages avec de très petits moyens… Si vous souhaitez donc débuter en tant que cinéaste amateur, ne cherchez plus, l’appareil de Panasonic devrait combler toutes vos attentes, d’autant plus qu’il est le premier hybride à permettre de filmer en 4K.

Car si le GH4 est effectivement un appareil photo, son gros atout, face à la concurrence, est de permettre de réaliser des vidéos d’une très haute qualité avec des outils “standards”.

Côté hardware, on retrouve la même esthétique que le GH3, et finalement peu de changements. L’appareil embarque un nouveau capteur CMOS de 16 mégapixels (avec cependant toujours le même format 4/3) et un nouveau processeur qui améliore sensiblement la rapidité et la sensibilité de la machine (sensibilité jusqu’à 25600 ISO). Côté photo, le GH4 gagne un mode rafale à 12 images par seconde. Côté photo, on nous annonce une résolution 4K (4096 x 2160 pixels) en 24p, de lUltra HD (3840 x 2160 pixels), du Full HD (1920 x 1080 pixels… le tout en différents formats (MOV, MP4, AVCHD) et à différents débits (jusqu’à 200 Mbps).

Pour les cinéastes amateurs, Panasonic annonce également la sortie d’une extension, le DMW-YAGH, qui offre une double-entrée XLR avec potentiomètres, diode de contrôle, entrée d’alimentation compatible avec les batteries 12 Volts.

Côté connectivité, le GH4 est compatible Wifi, NFC et peut-être manipulé à distance grâce à l’appli mobile Image App. De quoi réjouir tant les amateurs que les professionnels.