La mise à jour en cours de déploiement pour la phablette contiendrait des protections afin d’empêcher des coques intelligentes d’interagir avec l’appareil.

samsung-galaxy-note-3
Le Note 3 se dispute avec les smart covers…

Petit vent de panique chez les fournisseurs d’accessoires et notamment chez Spigen dont la housse S-View a cessé de communiquer avec le Galaxy Note 3 depuis sa mise à jour vers Android 4.4. Visiblement, la couche propriétaire TouchWiz de Samsung vérifie la présence de la puce garantissant une compatibilité parfaite et empêcherait, en cas d’absence, le comportement attendu de la coque.

Ce type d’accessoire permet, fermé, de tout de même visualiser une partie de l’écran qui s’adapte aux nouvelles mesures et affiche quelques informations essentielles. La nouvelle restriction logicielle pourrait sérieusement handicaper les firmes qui ne disposent pas d’un accord officiel avec Samsung. Cependant, pour les consommateurs lésés, des solutions existent déjà mais elles impliquent le déblocage du secteur d’amorce et l’installation du framework Xposed. Une opération qui s’adresse avant tout aux technophiles.

Pour les autres, il aurait été plus adéquat d’introduire la vérification de la puce dès la commercialisation de la phablette. Aujourd’hui, Samsung risque davantage de frustrer bon nombre de clients plutôt que de les protéger d’un quelconque danger.

On en parle sur le forum