Interrogé par les fédéraux pour s’être rendu au cinéma avec des Google Glass

Si vous prévoyez d’emmener partout avec vous vos lunettes connectées, réfléchissez-y à deux fois. Outre les casinos, les établissements scolaires, les bibliothèques et les bâtiments publics, les cinémas risquent également de vous fermer leurs portes…

© AFP
© AFP

Un citoyen américain de l’état de l’Ohio a eu la désagréable surprise de se voir arrêté par une dizaine de policiers fédéraux dans un cinéma, après avoir été repéré avec une paire de Google Glass sur le nez. La raison? Les autorités pensaient avoir trouvé un pirate susceptible d’avoir filmé la séance pour partager ensuite le film sur Internet.

Au total, le pauvre homme, membre du programme Explorer de Google, aura passé plus de 3 heures d’interrogatoires en compagnie des fédéraux.

Le suspect a été rapidement innocenté grâce à son réflexe. Il avait en effet immédiatement coupé la connexion de ses lunettes durant la séance, pour éviter d’être dérangé durant le film.

Pour se faire pardonner, l’organisation qui avait ordonné l’intervention lui a offert deux tickets lui permettant de se rendre au cinéma gratuitement pour voir les films de son choix.

Si cette mésaventure a de quoi faire sourire, rappelons tout de même qu’il ne s’agit pas d’un cas isolé. Si les lunettes connectées sont censées apporter une expérience enrichie à l’utilisateur, il semblerait qu’elles soient également victime d’un profond mépris, tant des autorités que de l’opinion publique, et susceptibles d’attirer davantage l’attention…

On en parle sur le forum.