La réalité augmentée s’invite dans l’application de la SNCB

L’entreprise publique ferroviaire belge améliore son service sur la plateforme mobile de Google. L’interface du logiciel reste particulièrement abominable.

SNCB-realiteaugmentee
La SNCB indique le chemin vers… le train fantôme ?

Désormais, l’application de la SNCB est capable d’envoyer des alertes si des perturbations interviennent pour les trains sélectionnés. La fonction s’adresse autant aux navetteurs qui réalisent des trajets réguliers avec la possibilité de s’abonner à une liaison spécifique qu’aux voyageurs occasionnels. L’utilisateur peut même déterminer à quel moment et à partir de quel retard prévu l’information doit lui parvenir. Une page regroupe ces abonnements que l’on peut suspendre d’un clic.

Si l’export des données vers les réseaux sociaux reste utile mais anecdotique, une fonction plus amusante débarque. Il s’agit de la réalité augmentée. Il suffit de pointer son smartphone vers un point d’arrêt pour le voir apparaître avec les prochains départs et les retards éventuels. La précision de l’orientation n’est pas toujours optimale mais la nouveauté peut sauver les citoyens qui disposent d’un sens de l’orientation caduque.

La poursuite du développement de ce logiciel constitue une bonne nouvelle mais un point noir de taille perdure. En effet, l’interface ne répond à aucune consigne de Google sur le design à exploiter sous Android. Quelques aménagements cosmétiques sont constatés mais il semble qu’une révolution sera plus que nécessaire afin d’adopter le thème Holo. Ce manque de cohérence gâche toujours l’utilisation d’un outil si utile, voire impératif pour les habitués du rail.

L’application de la SNCB se télécharge sur Google Play.

On en parle sur le forum