Difficile de trouver une place de parking en plein centre ville, et parfois même en périphérie. Pourtant, contrairement aux apparences, il existe souvent de nombreuses solutions alternatives pour se garer en ville. La startup belge BePark se charge de mettre à disposition du grand public les places de parking des entreprises.

BePark a mis en place une solution unique en Belgique.
BePark a mis en place une solution unique en Belgique.

Fruit de l’imagination de Julien Vandeleene, qui était à l’époque étudiant à la Louvain School of Management, BePark se veut une solution de gestion des emplacements de parking inoccupés ou sous-exploités pendant certains moments de la journée pour les entreprises, mais aussi un formidable outil pratique pour le grand public, qui peut facilement accéder à des parkings privés, moyennant quelques euros, dans des zones où il est parfois très difficile de se garer durant les heures de pointe.

Contrairement à Carambla, BePark ne permet pas aux particuliers de mettre à disposition du public des emplacements de parking. La startup belge a opté pour un business-model radicalement différent qui place les entreprises au cœur des activités économiques locales.

L’entreprise devient ainsi un véritable citoyen du quartier en proposant aux restaurateurs, théâtres ou autres acteurs économiques locaux de venir se garer dans leurs parkings via la plateforme et l’application BePark” commente le fondateur de la startup, Julien Vandeleene. “Ce service permet de créer une capacité de stationnement supplémentaire à certains moments de la journée, en mettant à disposition des parkings privés existants mais non utilisés et en valorisant aussi la notion de partage.”

Simple comme bonjour

L’une des principales caractéristiques de BePark : son utilisation est d’une simplicité presque enfantine. Pour pouvoir accéder aux places de parking mises à disposition par les entreprises, il suffit de disposer d’un smartphone. “Nous nous démarquons par notre technologie car nous sommes les seuls à proposer l’appel, le SMS et l’application” explique Julien Vandeleene.

Un simple coup de fil aux équipes de BePark permet d’accéder à un parking privé. Le SMS et l’application mobile (disponible sur iPhone et Android) sont également deux alternatives très courtisées par les utilisateurs, qui peuvent accéder manuellement à un parking, effectuer leur réservation et leur paiement en passant uniquement par leur smartphone.

Au total, plus de 300 personnes utilisent quotidiennement le service de BePark, et ce, rien qu’à Bruxelles. Plus de 10.000 personnes auraient utilisé le service depuis sa création, et accédé à plus de 1.500 emplacements de parking répartis dans 30 parkings en Belgique et à l’étranger.

Un Business Model fonctionnel

En s’intéressant avant tout aux entreprises, BePark s’est assuré le soutien de nombreux partenaires, dont notamment la région Bruxelloise. Le service de BePark permet de mettre en place une relation win-win entre l’entreprise, qui “peut dégager un revenu supplémentaire en maximisant l’utilisation d’un actif qui n’est utilisé que 8 heures par jour” et le grand public, pour qui le stationnement est devenu un problème récurrent dans les grandes villes.

BePark propose donc ni plus ni moins que de régler la problématique du stationnement en proposant aux riverains, professionnels et visiteurs d’utiliser des emplacements qui sont laissés à l’abandon une bonne partie de la journée. Grâce à l’application BePark Manager, les fournisseurs de parking peuvent “visualiser les emplacements de parkings occupés/libres en temps réel mais aussi obtenir un reporting complet sur le taux d’occupation et le revenu généré par le parking.”

Totalement automatisé, le système permet également des échanges entre entreprises. Par exemple, certaines entreprises qui ne disposent pas de parkings suffisamment grands pour accueillir les véhicules de leurs propres employés peuvent utiliser la solution de BePark pour envoyer leurs propres employés chez les sociétés voisines.

Gros avantage pour les clients de BePark : une fois la technologie installée, la startup se charge de tout! De la vente à la gestion quotidienne du service, en passant par le marketing et même le dépannage et les assurances.

L'équipe de BePark au grand complet.
L’équipe de BePark au grand complet.

Et cela marche!

Depuis sa création, BePark enchaîne les succès à un rythme impressionnant. La société a réussi sa première levée de fonds fin 2012 en levant plus de 386.000€. Elle a également reçu diverses aides d’Innoviris (97.000€) et de la région Bruxelloise, qui ont permis à l’entreprise de réaliser ses projets. En décembre 2012, BePark a fini lauréat du concours de la « Jeune Entreprise Innovante 2012 », et a remporté un nouveau prix de 274.000€.

Aujourd’hui, la startup compte un grand nombre de clients parmi lesquels quelques gros poissons comme Match, ING, Cofinimmo, Mestdagh, Carrefour Market ou encore Holiday Inn.

Selon son créateur, BePark devrait réaliser une nouvelle levée de fonds d’ici la fin de l’année, avec l’objectif de doubler la mise cette fois-ci, avec un montant avoisinant les 700.000€. “Celle-ci pourra se faire avec l’actionnariat actuel mais aussi avec un nouvel entrant” explique Julien Vandeleene, le fondateur de BePark. “Nous cherchons vraiment des investisseurs qui peuvent apporter une valeur ajoutée dans notre activité.”

Si la startup a dû faire face à de nouveaux investissements parfois très couteux, elle semble aujourd’hui prête à aborder avec sérénité l’avenir. A en croire son créateur, BePark devrait en effet devenir rentable dans le courant de l’année 2014.

En partenariat avec BePark, Geeko vous propose d’essayer le service et de bénéficier d’un coupon promotionnel de 5€ lors de votre enregistrement, en utilisant le code “Geeko”.

L’application BePark est disponible sur iPhone et Smartphones Android.

On en parle sur le forum.