L’équipementier automobile allemand Continental a annoncé qu’il allait travailler avec le groupe informatique américain IBM au développement de technologies destinées aux voitures connectées, mardi lors des journées presse du salon automobile IAA de Francfort (ouest).

IBM_AFP

Les deux entreprises ont décidé de coopérer «pour développer des solutions mobiles pour les voitures connectées en réseau à destination des constructeurs automobiles du monde entier», a déclaré le patron de Continental, Elmar Degenhart.

Continental et IBM veulent travailler à des technologies «qui feront de la conduite automatisée une réalité», a ajouté M. Degenhart.

«Avec les détecteurs intégrés, les véhicules équipés recevront non seulement des données, ils en transmettront aussi» à des centres informatiques où ces informations (position, vitesse, ralentissement) seront traitées et analysées afin de les mettre à disposition des voitures et leurs chauffeurs, a-t-il détaillé.

Des rumeurs ont circulé au cours des dernières semaines sur une alliance entre Continental et le géant américain d’internet Google dans le domaine des voitures connectées, dont il n’a pas été question mardi.

«Nous parlons avec de nombreuses entreprises. Nous ne commentons pas les spéculations», s’est contenté de répondre M. Degenhart à une question sur le sujet.

L’IAA sera officiellement inauguré jeudi par la chancelière Angela Merkel et ouvrira ses portes au public samedi, après deux journées consacrées aux professionnels.

AFP