Au cours d’une interview avec Bloomberg, le fondateur de Microsoft a brièvement évoqué le projet Loon de Google. Agacé par la philosophie de la firme de Mountain View, il n’a pas hésité à prendre position contre ce projet “qui n’aidera pas beaucoup” les populations locales.

© AFP
© AFP

Rappelez-vous, il y a quelques semaines, Google présentait un projet prometteur de ballon sonde survolant le continent africain pour relayer un signal Internet dans les régions les plus reculées. L’idée est simple : permettre aux gens qui habitent dans des régions isolées de pouvoir se connecter au Web, consulter des informations, effectuer des paiements et rester connecté au reste du monde.

Si le projet peut paraître “philanthropique” aux yeux de certains, Bill Gates, le fondateur de Microsoft, n’est pas du même avis qu’une partie de l’opinion publique. « Quand vous mourez de la malaria, je suppose que regarder en l’air et voir ce ballon ne va pas vous aider » ironise-t-il, avant de souligner que Google devrait jouer un rôle plus actif dans le philanthropisme.

“Connecter des centres de soins, connecter des écoles, ce sont de bonnes choses, mais ce ne sont pas des priorités pour les pays à revenus très faibles, à moins que vous ne disiez « nous allons faire quelque chose contre la malaria ».” Un joli coup de pub pour sa propre fondation, qui combat justement la malaria.

Mais le milliardaire ne s’arrête pas là dans son raisonnement. “Google a commencé à dire qu’il allait réaliser beaucoup de choses, dans divers secteurs. Ils ont embauché Larry Le Brillant, et ils ont commencé à eu droit à une fantastique couverture. Et après, ils ont abandonné tous leurs projets.”

Dans la même interview, Bill Gates révèle également que sa fondation vient d’investir 1,8 milliard de dollars dans la lutte contre la Polio.

On en parle sur le forum.