antariaLe réseau social professionnel LinkedIn est au centre d’un bad buzz depuis 24 heures et se retrouve taxé de sexisme, après avoir censuré une annonce de la société Toptal pour une développeuse web, jugée “trop belle” et aguicheuse, alors qu’il s’agissait d’une vraie informaticienne.

Du spam? Pour LinkedIn, l’annonce vantant les mérites de Florencia Antara ne pouvait être une offre d’emploi pour une développeuse web, comme l’avançait Toptal. Elle a donc purement et simplement été retirée du réseau social professionnel. Ce qui laisse planer des soupçons de sexisme sur LinkedIn et dans “la communauté technologique” au sens large, comme l’a indiqué le patron de Toptal.

1 COMMENTAIRE

  1. Les clichés ont la peau dure chez LinkedIn !!! :/

    Visiblement, un développeur doit être un “adulescent” boutonneux, barbus à grosses lunettes. MDR !!! Pas de place pour les belles plantes développeuses. Vraiment dommage !

Comments are closed.