Un studio de développement chilien est parvenu à élaborer un programme permettant à des scientifiques de modéliser des pensées à l’aide d’une imprimante 3D. Le projet, actuellement au stade expérimental, devrait servir un but culturel en intégrant un programme scolaire.

thinker-thing3_02A8000001412272

Une petite équipe de développeurs chiliens est parvenue à concevoir un programme qui permet de connecter une imprimante 3D à un outil d’analyse cérébrale. Le projet, qui vise à matérialiser les objets de la pensée, utilise un casque d’analyse cérébrale pour modéliser une forme basique imaginée par l’esprit sur un écran, pour « l’imprimer » ensuite à l’aide d’une imprimante 3D.

A l’aide des « brain waves », le casque analyse si l’utilisateur apprécie la tournure des événements ou souhaite au contraire modifier le rendu final en retravaillant certains aspects de son « œuvre ».

Un premier objet a pu être modélisé avec succès grâce à cette technologie, qui devrait bientôt être utilisée dans un projet éducatif qui permettra aux enfants du pays de « modéliser les créatures fantastiques de leur esprit. »

On en parle sur le forum.