Les mésaventures de notre Premier Ministre nous rappellent à quel point il est important de bien protéger sa boite mail. Pour éviter une mauvaise surprise, voici cinq conseils qui vous aideront à éviter la catastrophe…

© DR
© DR

Avoir un bon mot de passe

On ne le répétera jamais assez : avoir un bon mot de passe est d’une importance capitale si vous voulez éviter les mauvaises surprises. Rien de surprenant en effet à ce qu’une boite mail ayant comme mot de passe “1234”, “4321” ou “azerty” tombe entre de mauvaises mains. L’idéal reste de mélanger lettres, numéros et signes, de sorte à créer une combinaison quasi-unique. Le langage geek par exemple, permet de créer en toute simplicité un mot de passe facile à retenir et qui sera redoutable d’efficacité. Exemple: “J4im3l4d4ns3” (J’aime la danse). Pour plus de détails, n’hésitez pas à consulter l’article de Références à ce sujet.

Ne pas utiliser le même mot de passe sur plusieurs sites

Avoir un bon mot de passe est une chose. Néanmoins, il n’est pas toujours évident de disposer d’un mot de passe pour chaque site Web utilisé. En effet, utiliser le même mot de passe sur plusieurs sites vous expose à un certain nombre de risques. Notamment, celui de voir votre boite mail tomber entre les mains d’une personne mal intentionnée, ou de voir votre compte bancaire débité… L’idéal reste d’avoir un seul mot de passe par compte que vous considérez d’une importance capitale à vos yeux. Adresse email, Paypal, accès au site Web de votre entreprise… Ce mot de passe devra de préférence être radicalement différent de celui que vous utilisez pour vous loguer sur un site traditionnel ou votre réseau social. En effet, le risque demeure qu’un pirate s’approprie vos identifiants en piratant un site Web et tente de pirater votre compte Paypal ou votre boite mail avec différentes combinaisons similaires à la combinaison utilisée sur Facebook ou sur un quelconque autre site.

Changer son mot de passe régulièrement

Avoir un bon mot de passe ne signifie pas que vous êtes à l’abri. Idéalement, les experts conseillent de changer de mot de passe tous les 6 mois. Ceci vous permet de vous assurer que personne ne squatte votre adresse email à votre insu et à vie, et surtout de vous assurer que certaines personnes plus proches ne parviennent à deviner votre mot de passe. Pour le nouveau mot de passe, optez pour une combinaison une nouvelle fois radicalement différente de celle que vous utilisiez, et surtout un mot de passe qui ne vous ressemble pas.

Ne pas sauvegarder ses données sur d’autres ordinateurs

Il arrive de temps à autre qu’on oublie son ordinateur ou sa tablette, et qu’on se retrouve dans l’incapacité de répondre aux emails. S’il vous arrive un jour d’utiliser l’ordinateur d’une autre personne pour accéder à votre boite mail, veillez bien à ce que celui-ci n’enregistre pas vos identifiants. En effet, le risque demeure qu’à la prochaine connexion, le possesseur du terminal en question puisse accéder à toutes vos données. Pour ce faire, évitez de cocher “sauvegarder mes données” ou “rester connecté”. Si par malheur cela devait vous arriver, pensez à changer votre mot de passe une fois de retour à votre domicile.

Soigner sa question secrète

Une personne mal intentionnée souhaitant accéder à vos données ne perdra pas des journées entières à pirater un site en espérant trouver votre login et votre mot de passe parmi les données de milliers d’autres utilisateurs. En réalité, la majorité des vols de boites mails s’opèrent à partir de la question secrète. Pourtant, il s’agit de l’élément qu’on soigne généralement le moins, en optant pour une question simpliste et une réponse honnête. Par exemple : “Quel est le nom de jeune fille de votre mère?” ou “Quel était le nom de votre premier animal de compagnie?” L’ennui, c’est que ces données sont généralement faciles à identifier. En effet, quelques recherches sur Internet ou dans un registre national permettent d’obtenir des informations confidentielles sur tout un chacun. Pour cette raison, il est important de choisir une question plus élaborée, à laquelle un pirate ne trouvera jamais de réponse. Soit parce qu’il n’existe aucune réponse logique, soit parce que celle-ci est uniquement connue de vous.

On en parle sur le forum.

4 Commentaires

  1. L’exemple “J4im3l4d4ns3″ (pour “J’aime la danse”) est un bon exemple parce qu’il combine les remplacements de caractères à l’agglutination de mots.
    Par contre, “P@ssw0rd” (pour “password”) est très mauvais: les “casseurs” de mot de passe connaissent le truc qui consiste à remplacer “a” par “@” ou par “4”, “o” par “0”, etc. Ils l’appliquent eux-mêmes dans leur recherches automatiques. Le mot de passe P@ssw0rd ne résiste pas plus d’une seconde aux attaques

  2. Flat if you do not vend an cite to behind closed
    doors entrepreneurs, there is count me out anticipate of reconstitution in the labor market and in the
    accord employer – employee. There exists now $20 from the
    pot, and its $10 to call up, so you might be finding two:one (33%) on
    your own facebook poker chips, and therefore the odds
    of earning your hand are about 11:one or 8%.
    you will need to add it before you run out of lives.

Comments are closed.