Google active son service d’aide “Person Finder” à Boston

Suite à la tragédie de Boston, le géant du Web Google a décidé d’activer son service d’assistance aux victimes et aux proches “Person Finder”.

Déjà utilisé dans le cadre du tremblement de terre à Haïti en 2010, et du tsunami au Japon en 2011, le “Person Finder” a été réactivé par Google à l’occasion des explosions de Boston.

Activé pour des périodes très courtes, le “Person Finder” permet aux utilisateurs de partager des informations sur des personnes aperçues mais aussi de retrouver des informations sur une personne disparue en sollicitant l’aide de la communauté.

Dans le cadre des événements de Boston, plus de 5.000 signalements ont été enregistrés. Les données resteront disponibles pendant quelques jours et permettront aux proches de certaines victimes ou rescapés d’obtenir des informations sur leur situation. Comme toujours avec le “Person Finder”, les données seront automatiquement supprimées une fois la crise terminée. Néanmoins, les utilisateurs peuvent fixer manuellement une date d’expiration à leurs messages et demander à tout moment la suppression de leur requête.

Facilement exportables, les données peuvent être utilisées par les gouvernements et organisations pour gérer la crise et être directement intégrées à des sites Web.

Simple d’utilisation, le “Person Finder” s’est déjà montré d’une redoutable efficacité pour aider les personnes en quête d’informations sur leurs proches. Le service remplace également progressivement l’utilisation des réseaux sociaux dans les recherches. Beaucoup moins adaptés aux besoins du grand public en cas de crise, Facebook et Twitter demeurent néanmoins deux sources d’informations qui peuvent s’avérer très utiles pour organiser des recherches avec d’autres connaissances.

On en parle sur le forum.