Selon le cabinet Canalys, le marché des applications mobiles aurait finalement atteint sa maturité, avec pas moins de 2,2 milliards de recettes au premier trimestre 2013.

© AFP

Selon le cabinet Canalys, les quatre principaux magasins d’applications pour appareils mobiles, l’App store d’Apple, Google Play, Windows Phone Store et BlackBerry World, auraient généré 2,2 milliards de dollars (1,6 milliard d’euros) de recettes au premier trimestre 2013.

Des chiffres affriolants qui témoignent de l’immense popularité des applications sur smartphones et téléphones portables.

Si les applications gratuites restent les plus utilisées par les possesseurs de smartphones, le consommateur est de plus en plus enclin à dépenser quelques euros pour faire l’acquisition d’une application mobile.

Le téléchargement d’applications a lui augmenté de 11% au premier trimestre, à 13,4 milliards de dollars, par rapport au quatrième trimestre 2012, tandis que les recettes ont, elles, augmenté de 9% sur la même période.

Parmi les modèles les plus populaires : le modèle gratuit mais sponsorisé par les annonces publicitaires, qui tend à se généraliser sur le Google Play, le modèle Freemium, qui permet d’utiliser une application gratuitement, mais avec quelques options payantes, et le mode traditionnel, et le modèle payant, traditionnellement lié à l’App Store et au Windows Phone Store.

Avec un porte-feuille d’applications en constante croissance, les principaux Marketplaces numériques voient leur revenus monter en flèche depuis plusieurs années. Le succès des smartphones dans les pays émergents devraient permettre de maintenir le cap quelques années encore, avant de voir la courbe se stabiliser.

AFP avec E.F.

On en parle sur le forum.