Kim Dotcom pourra obtenir des dommages et intérêts

Le fondateur de Megaupload vient de remporter une nouvelle victoire dans son bras de fer avec les autorités néo-zélandaises et le gouvernement américain. La cour d’appel néo-zélandaise a reconnu le service de renseignement néo-zélandais coupable de surveillance illégale. Une faille qui permettra au créateur de Mega de réclamer dommages et intérêts aux autorités néo-zélandaises.

© AFP

Kim Dotcom vient de remporter une nouvelle bataille dans son bras de fer avec les autorités judiciaires. La cour d’appel de Nouvelle-Zélande a en effet rendu son verdict au sujet du système de surveillance mis en place par le service de renseignement néo-zélandais, qui avait mis le domicile des Dotcom sous écoute avant de donner l’assaut sur le manoir. Reconnu coupable, le service devrait être poursuivi en justice par Dotcom et ses associés, qui réclameront dommages et intérêts au gouvernement néo-zélandais pour le préjudice subi.

S’il s’agit d’une importante victoire sur le sol néo-zélandais, Kim Dotcom est pourtant loin d’être tiré d’affaire puisque le fondateur de Megaupload a récemment subi un revers face à la justice américaine, qui ne devra pas présenter le dossier à l’homme d’affaires allemand avant l’audience pour son extradition, prévue pour le mois d’août prochain. Considéré comme l’examen final, ce rendez-vous décidera très probablement du sort de Dotcom et de ses associés.

On en parle sur le forum.

 

 

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.