Google lance aujourd’hui une expérience inédite: un navigateur sur PC affiche une interface de jeu contrôlée par plusieurs appareils mobiles. Au diable les consoles ?

google-super-sync-run
Des technologies ouvertes et standardisées pour les jeux de demain ?

Il s’agit davantage d’une démonstration technologique et d’un clin d’œil aux développeurs qu’un projet purement commercial. Avec Super Sync Sports, le géant montre qu’à l’aide du HTML5 et, plus particulièrement, des webSockets, du CSS3 et de Canvas, il est possible de fournir un univers de jeu riche et amusant.

La première étape est de charger le site chrome.com/supersyncsports sur un PC équipé d’une version récente de Chrome. Ensuite, de un à quatre smartphones (Android ou iOS) peuvent se joindre au jeu en indiquant l’adresse g.co/super au sein du navigateur mobile. Il suffit de renseigner le code de synchronisation pour participer à la course, transformant ainsi téléphones et tablettes en manettes de jeu. L’ordinateur, lui, affiche simplement la piste et les résultats.

Le jeu est relativement simple et son intérêt s’essouffle rapidement mais l’expérience technologique montre que les fabricants de console vont sérieusement devoir innover pour éviter de se faire surprendre. En effet, logiquement, il est tout à fait possible de charger ce jeu sur une télévision connectée ou une boîte GoogleTV.

On en parle sur le forum

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.