Mega passe le cap du million d’utilisateurs

Au cours d’un événement presse organisé à son domicile, en Nouvelle Zélande, Kim Dotcom n’a pas hésité à narguer l’administration américaine avec un discours provocateur sur la liberté des individus. Le fondateur de Mega a également déclaré que plus d’un million d’internautes s’étaient inscrits sur Mega en l’espace de 24 heures seulement…

© DR

Le fondateur de Megaupload a tenu toutes ses promesses, dimanche, en tenant une conférence qui restera sans doute dans les annales par sa bizarrerie et son impertinence.

Alors qu’il attend toujours la décision des autorités néo-zélandaises quant à son extradition vers les Etats-Unis, Kim Dotcom a tenu un discours provocateur à l’encontre de l’administration américaine. Rappelant que la confidentialité des membres de Megaupload avait été bafouée, que le F.B.I. avait mis fin à l’aventure Megaupload en toute illégalité et que la liberté d’expression était en danger, l’homme d’affaires allemand a expliqué qu’il ne reproduira pas les mêmes erreurs qu’avec Megaupload. Cette fois, “chaque pixel de Mega a été conçu pour adhérer à la loi.

Peu importe combien de politiciens vous réunissez avec votre lobby, peu importe combien d’accords dans la veine de SOPA votre argent permet de monter au congrès, vous ne parviendrez pas à contrôler NOTRE Internet.

Politique, le discours de Dotcom met en garde le lobby qui a causé sa chute. Megaupload est de retour sous une nouvelle forme, plus puissant, plus rapide, plus moderne, et surtout conçu pour résister aux intempéries. Sans s’en douter, l’administration américaine pourrait avoir créé un monstre sacré. Comme aime le rappeler Dotcom, des pires événements naissent parfois de fantastiques projets.

En une heure seulement, Mega avait déjà atteint le cap des 100.000 utilisateurs. Après 24 heures, c’était la barre du million de membres qui était dépassée. Et visiblement, le rythme ne faiblit pas puisque le site est régulièrement inaccessible et souffre parfois de gros ralentissements.

Kim Dotcom a également expliqué que Mega n’est pas un produit fini. A l’image d’un Facebook, le service ne demande qu’à se développer. S’il fonctionne uniquement par le biais du browser pour le moment, Dotcom souligne qu’un outil de transfert sera bientôt disponible pour tous les utilisateurs sous Windows. La firme a également dressé une feuille de route des prochains ajouts, tout en rappelant que l’expérience Mega se vit actuellement mieux sous Chrome que sous n’importe quel autre navigateur…

On en parle sur le forum.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.