Le succès du Galaxy Note 2 de Samsung semble avoir poussé les fabricants à investir dans de nouveaux modèles de smartphones à écran large. Au CES de Las Vegas, la tendance est aux écrans XXL.

© Etienne Froment

Si la course aux pixels et aux performances ne suscite pas forcément l’enthousiasme du public, force est de constater que la taille de l’écran joue de plus en plus un rôle primordial dans la stratégie des différents fabricants.

A Las Vegas, une demi-douzaine de nouveaux smartphones ont été présentés cette semaine. Parmi ceux-ci, la plupart disposent d’écrans ultra-larges. Qu’on les aime ou non, les phablettes (néologisme utilisant la contraction des mots “tablet” et “phone”) seront sans doute à la mode cet été un peu partout sur terre. Ces “superphones”, tels que définis par le CEO de LG en personne au CES, “mixent le pouvoir d’une tablette et la mobilité d’un smartphone.”

Chez LG, l’Optimus devrait être le best-seller de l’année 2013. Chez ZTE, on mise également sur la taille de l’écran pour faire sensation, avec le Grand S, un smartphone de 5″ qui présente la particularité d’être le modèle XXL le plus fin présenté à ce jour.

Le fabricant chinois Huawei va même beaucoup plus loin avec l’Ascend Mate, le smartphone qui dispose de l’écran le plus large au monde avec des dimensions de 6,5″ sur 3,4″. Plus proche d’une tablette que d’un smartphone, l’Ascend Mate permet de visualiser documents, photos, vidéos et applications dans des conditions optimales. En revanche, difficile de le glisser dans sa poche.

L’autre superphone présenté par Huawei, l’Ascend D2, n’a pas grand chose à envier à son ainé avec son écran de 5″. Résistant à l’eau, à la poussière et offrant des performances dignes des plus haut de gamme, l’Ascend D2 est incontestablement l’une des stars de ce salon et surtout le produit phare de Huawei pour l’année 2013.

Chez Sony, on tente également de surfer sur la vague du XXL avec un nouveau modèle de smartphone Xperia, très classe lui aussi, léger, élégant et performant. En revanche, pas question de céder totalement à cette nouvelle mode pour le constructeur japonais, qui préfèrent y aller à petits pas avec un écran sensiblement plus petit que celui de ses concurrents.

Du côté des autres constructeurs, silence radio. Le Mobile World Congress, qui se déroulera à Barcelone en février prochain, sera sans doute l’occasion pour mesurer l’ampleur du phénomène et la popularité des “phablettes” chez les constructeurs occidentaux.

On en parle sur le forum.

2 Commentaires

  1. Je ne comprend pas cette course au toujours plus grand.
    Dites les designers, au delà de 60mm, mon doigt n’atteint pas l’autre coté du téléphone! Useability, nom de dieu!

Comments are closed.