C’est au cours d’une keynote réservée à une poignée de journalistes triés sur le volet que Samsung a dévoilé un premier prototype fonctionnel de smartphone à écran flexible au CES de Las Vegas.

© DR

Annoncés de longue date, les écrans flexibles pour smartphones commencent petit à petit à révéler tous leurs secrets. Samsung a profité du CES de Las Vegas pour présenter deux prototypes de smartphones à écran flexible parfaitement fonctionnels. Le premier, conceptuel, dispose d’un angle incurvé qui permet de visualiser certaines notifications même lorsque le smartphone est rangé dans un étui. Un petit bonus fonctionnel qui n’apporte pas grand chose aux smartphones mais montre une manière élégante et originale de se démarquer de la concurrence.

Outre ce modèle, Samsung a également présenté au public un écran flexible affichant l’interface Windows Phone et qui peut être déformé à volonté. Cette fois, le design permet à Samsung d’innover et de proposer une nouvelle gamme de terminaux, qui pourraient être beaucoup plus populaires auprès des jeunes que les écrans larges standards qui prennent généralement beaucoup d’espace dans la poche et visent trop souvent les clients de la classe business.

Pour l’heure, Samsung reste très évasif et a refusé de communiquer les spécificités de ses deux terminaux. L’équipe technique a néanmoins révélé que le fabricant coréen réfléchissait encore au meilleur moyen d’utiliser cette technologie.

Difficile pour le moment d’en savoir davantage sur le sujet. Avec un peu de chance, nous en découvrirons plus sur le sujet fin février, à l’occasion du Mobile World Congress de Barcelone, en Espagne.

On en parle sur le forum.

 

7 Commentaires

  1. Une réflexion me vient à l’esprit en regardant la pub (assez rigolote au demeurant) : Apple se démarque actuellement par son approche “haut de gamme” (essentiellement ses coques en aluminium, pour le reste je peine à voir ce qui est plus haut de gamme à part le prix).

    Le problème c’est que si des appareils flexibles sortent, du type de ceux montrés dans cette pub, les coques rigides feront très vite “has been”. Apple va devoir très vite emboîter le pas à cette technologie où son principal concurrent prend une sérieuse avance, mais alors la grande question est : comment faire un écran flexible qui a l’air plus haut de gamme et donc qui justifie des prix plus élevés que ceux de la concurrence ??? C’est peut-être possible si Apple arrive à inventer l’aluminium flexible 🙂 mais pour l’instant je ne vois pas trop.

    Bref, on commence maintenant à voir clairement où se situe l’innovation, et le futur d’Apple me semble être celui d’une firme qui va rejoindre la moyenne dans un horizon de 3 à 5 ans. Mais je ne suis pas prophète.

    • Je suis très content de voir de tels évolutions technologiques surtout créés par le concurrent direct d’Apple. La pomme va devoir mettre les bouchés doubles pour rester dans la course.

      @Josegaut: tu soulèves une excellente problématique et je me pose la même question. J’apporte quelques éléments de réponses:

      – J’ai crû comprendre qu’Apple développait un nouveau composant, le métal liquide. Je ne sais pas vraiment à quoi cela ressemble, mais peut être que son utilisation pourrait être compatible avec la technologie des écrans flexibles

      – Enfin, si Apple souhaitait être d’une pure mauvaise foi, elle pourrait toujours se contenter de faire des écrans flexibles Rétina, et mettre une barrette en titane ou en paladium pour relier le tout. Ça ferait des smartphones très cheap mais je ne suis pas sûr que cela plaise vraiment aux acheteurs (surtout si Apple poursuit sa politique tarifaire actuelle).

      • Igor, le métal liquide développé, entre autres, par Apple, n’est rien d’autre qu’un alliage métalique particulier. Au final, aussi dur que de l’alu, mais beaucoup plus pratique pour mouler des formes complexes; pratiquement comme du plastique, mais avec du métal. Par ailleurs, la politique tarifaire de Apple est la sienne et jusqu’à nouvel ordre, ne lui empèche pas de se faire des montagnes de pognon, bien plus que tous ses concurents, et d’en faire encore plus chaque année qui passe. En termes de business, je ne vois vraiment pas pourquoi ils en changeraient. Pour faire plaisir à Samsung?

  2. Ce n’est pas parce que Samsung présente qqch qu’Apple n’a rien dans ses cartons.
    Apple cultive ou essayer de cultiver le mythe du secret alors que Samsung aime impressionner. Deux techniques différents mais qui font toutes deux leurs preuves quand on voit les résultats des deux sociétés!

Comments are closed.