Un kiosque BlackBerry 10 truffé d’applications Android piratées ?

Le vaste programme de portage de logiciels vers la plateforme canadienne cache un côté obscur qui profite inévitablement à quelques faux développeurs peu scrupuleux.

blackberry10-preview
Le côté sombre du portage des apps Android vers BB10 révélé.

RIM, l’éditeur des smartphones BlackBerry, a provoqué un léger vent de panique sur le marché des applications mobiles. En offrant de l’argent et un outil automatique de conversion aux fournisseurs sous Android, l’entreprise a offert à quelques malins l’opportunité de récupérer les packages non protégés et de les proposer, parfois dans une version payante, dans le kiosque App World de BlackBerry. Du coup, ce n’est pas l’éditeur original qui remporte le bénéfice du portage mais un pirate.

La puce a été mise à l’oreille d’un développeur qui a reçu bon nombre de plaintes à propos de son application. Il s’est avéré qu’après petite enquête, la variante BlackBerry de son logiciel était relativement bancal. L’outil magique de conversion fourni par RIM ne peut pas toujours traduire les applis Android correctement.

Les équipes de BlackBerry corrigent rapidement le tir mais le mal était fait et a créé quelques inquiétudes chez les éditeurs indépendants qui se sont parfois empressés de vérifier la disponibilité de leurs productions sur le système canadien. Ils ne leur restent plus qu’à effectuer eux-même le portage.

On en parle sur le forum

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.