Deux entrepreneurs belge et français ont mis au point un nouveau service permettant de retrouver tous les matins, sous la forme d’un petit courrier électronique, son emploi du temps quotidien. Un nouveau service qui s’apparente à la révolution du calendrier en ligne.

Jeremy Le Van et Pierre Valade, les co-fondateurs de Sunrise © PIERRE-YVES THIENPONT/LE SOIR

Rappelez-vous en avril, la rédaction de Geeko vous proposait de découvrir le portrait de Jeremy Le Van, un Bruxellois d’origine de 28 ans qui s’est expatrié aux États-Unis pour travailler notamment en tant que designer spécialisé chez Foursquare, à New York. Les mois passant, nous avons appris que le designer belge a quitté récemment l’entreprise spécialisée dans la géolocalisation et la recommandation de lieux pour se fixer un nouveau défi : celui de créer son propre service sur Internet.

Pour y arriver, Jeremy Le Van s’est associé avec Pierre Valade, un Parisien de 26 ans, et ex de Foursquare également. À l’instar de l’entrepreneur bruxellois, Pierre Valade est un designer spécialisé en interface mais bénéficie de connaissances accrues en développement informatiques.

Les deux entrepreneurs partageant les mêmes passions, ou presque, ont donc eu l’idée de mettre au point Sunrise, un nouveau service qui permet de se tenir rapidement informé des événements et activités de sa journée (rendez-vous, réunions, anniversaires, etc.) sous la forme d’un petit e-mail envoyé quotidiennement.

“Nous n’étions pas satisfaits avec les solutions actuelles qu’offrent le calendrier que ce soit sur le web ou sur le mobile”, explique Jeremy Le Van, co-fondateur de Sunrise. “Selon nous le calendrier devrait être plus intelligent en se connectant a des sources d’informations déjà existantes”, renchérit son associé, Pierre Valade.

Capture d'écran du site Sunrise © DR

Concrètement, le service Sunrise est très simple à utiliser. Il suffit de se rendre sur le site du service et de s’y connecter avec un compte Facebook. Une petite étape obligatoire qui peut paraître contraignante, car elle limite l’accès aux inscriptions, mais qui permet de s’inscrire au service en quelques secondes à peine.

Capture d'écran du site Sunrise © DR

Lorsque vous êtes inscrit et logué au service, celui-ci vous propose d’emblée d’ajouter votre compte Google qui permettra à Sunrise d’aller récupérer, en toute confidentialité, l’ensemble de votre agenda, , avec la possibilité d’y ajouter plusieurs calendrier (privé, professionnel, etc.). Dès cette étape franchie, Sunrise est paré à fonctionner et vous êtes ainsi prêt à recevoir votre premier courrier électronique reprenant votre emploi du temps quotidien. Mais pour cela, il faudra attendre le lendemain matin.

Un e-mail type envoyé par Sunrise © DR

C’est donc aux petites heures que le petit courrier électronique envoyé par Sunrise sera disponible dans votre boîte de réception Gmail. En fonction de votre emploi du temps, ce message reprendra tous les événements de votre journée que ce soit un rendez-vous, une réunion ou encore un vol en avion. Chaque événement est retracé sur une ligne du temps par ordre chronologique. Vous remarquerez que l’interface qui reprend les différents événements a été particulièrement soignée grâce au savoir-faire des deux designers. Chaque événement dispose notamment d’une petite icône en rapport son contexte. En outre, la plateforme de Sunrise permet d’y connecter son compte Linkedin, ce qui vous permettra de disposer d’informations complémentaire sur les personnes que vous allez rencontrer, au cours votre journée, sous la forme de fiche profile. Au-delà de cet aperçu de votre journée, le courrier électronique reprend d’autres informations tels que les anniversaires et événements Facebook et Evenbrite auxquels vous avez répondu présent.

Alors oui, il est vrai que l’inscription à ce service via Facebook et l’utilisation obligatoire d’une adresse Gmail (pour recevoir les courriers électronique au quotidien) pourraient constituer des freins. Toutefois, les co-fondateurs de ce Sunrise estiment que l’utilisation de ces services est nécessaire au bon démarrage de leur plateforme. Mais ces derniers d’assurer qu’ils travaillent déjà sur une nouvelle version de Sunrise qui intégrera plus de services, avec éventuellement la possibilité de rediriger les courriers électroniques vers une adresse e-mail de son choix.

En attendant, la plateforme Sunrise démarre plutôt bien. À ce jour, elle compte aux environs plus de 15.000 inscriptions. Il est vrai qu’elle suscite un intérêt plus important aux Etats-Unis mais de nombreux Européens se sont toutefois déjà laissés séduire grâce à sa simplicité et son côté pratique. Les co-fondateurs de Sunrise constatent d’ailleurs que le taux d’ouverture des courriers électroniques destinés aux utilisateurs de la plateforme se situe déjà au dessus de 50%.

Pour Jeremy Le Van et Pierre Valade, l’aventure se poursuit autour d’un outil innovant qui vous permettra éventuellement de simplifier votre quotidien.

N’hésitez pas à tester Sunrise.

Réagissez sur le forum.

9 Commentaires

  1. heu… c’est un peu nul de demander aux personnes d’avoir un compte gmail mais sans leur donner l’occasion de pouvoir se connecter à Sunrise avec, mwouais ça sent le truc sorti vite fait à moindre coût

  2. Une révolution? Ca existe déjà dans les options de notification par défaut dans le calendrier gmail! Je ne vois vraiment pas où est la révolution. Ca fait des années que gmail m’envoit à 5h du mat un mail avec mon planning de la journée, et tout ça sans compte facebook et sans donner mon password à une société tierce!

  3. Bonisalive -> oui mais pour leur défense c’est quand même fichtrement plus joli que ce que Google propose… Et surtout ça permet de lier plusieurs services.

    • Mwé… si c’est juste “plus joli”, gmail peut le faire.

      En tout cas, le fait d’obliger à avoir un compte Facebook, ça c’est clairement quelque chose qui ne me fera pas essayer le service.

  4. Pour un mélange de plusieurs service, il suffit d’avoir un smartphone, ils le font tous ……

    C’est quand même fort inutile comme service.

  5. Je vois pas trop où est la valeur ajoutée du service. ça existe déjà, et si c’est juste pour faire “plus joli”. Google Agenda intègre déjà les évènements eventbrite et bien plus encore, syncro outlook pour les plus classiques, etc etc

  6. et si on n’a pas de compte Facebook ?
    Rappel : Facebook a des conditions générale d’utilisation aussi catastrophiques d’Instagram et Google.
    Dommage que les jeunes start-up s’accordent avec ce genre de conditions inadmissibles

Comments are closed.