Kim Dotcom promet l’Internet gratuit aux Néo-Zélandais

Kim Dotcom, le fondateur de Megaupload, souhaite relancer un vieux projet de câble sous-marin entre la Nouvelle-Zélande et les Etats-Unis et offrir aux Néo-Zélandais l’Internet gratuit.

L’homme d’affaires allemand Kim Dotcom n’a pas fini de nous surprendre. D’ici quelques semaines, le fondateur de Megaupload relancera son service de stockage en ligne sous le nom de “Mega”, il lancera également un service de streaming musical gratuit nommé Megabox. A terme, l’entrepreneur souhaite ni plus ni moins qu’offrir aux Néo-Zélandais un accès à l’Internet totalement gratuit.

Sur le papier, l’idée de Dotcom est d’une simplicité étonnante : achever un vieux projet de Pacific Fibre qui consistait à relier les Etats-Unis et la Nouvelle-Zélande par un câble. Le câble en question traverserait l’océan, d’Auckland à Los Angeles, et offrirait un débit de 12,8 térabits par seconde. Son installation coûterait approximativement 260 millions d’euros.

Pour financer son installation, l’homme d’affaires compte sur le succès de Mega et sur la participation de tiers. Dotcom indique par ailleurs que les coûts opérationnels seront relativement limités. Particularité principale de son plan? Seules les entreprises, le gouvernement et les administrations devront payer pour en tirer parti. Les particuliers auront un accès gratuit au web. A sa manière, Kim Dotcom voudrait faire de la Nouvelle Zélande un nouveau pôle technologique.

Visiblement, le fondateur de Megaupload semble certain du succès de son entreprise. Jamais à court d’humour, il ajoute même que “s’il ne trouve pas les fonds nécessaires pour l’installation du câble, il poursuivra en justice les studios d’Hollywood et l’administration américaine pour la destruction politique et illégale de Megaupload…”

On en parle sur le forum.

[ Source : The Guardian ]

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.