Kim Dotcom, le créateur de Megaupload, pourrait retourner en prison si Megabox finit par voir le jour. L’administration américaine le rappelle : la libération conditionnelle de Kim Dotcom sera annulée si celui-ci relance Megaupload ou une plate-forme similaire. 

En janvier dernier, Kim Dotcom, le créateur de Megaupload, était arrêté et mis derrière les verrous. Son site, Megaupload, était saisi par le F.B.I. et supprimé de la toile. Relâché depuis par les autorités néo-zélandaises, Kim Dotcom est désormais un homme libre en attente de son jugement aux Etats-Unis. Récemment, il annonçait le retour de Megaupload et un nouveau service musical : Megabox.

Ces nouveaux plans ne plaisent guère à l’administration américaine. Le département de la Justice prévient l’homme d’affaires allemand : si Mega ou Megabox finissent par ouvrir leurs portes, Kim Dotcom repassera immédiatement par la case prison.

Mais Dotcom se défend : Megabox est un service de streaming musical et n’a rien à voir avec Megaupload. Quant à Mega, il prend en compte les remarques de l’administration américaine et s’avère être un site totalement légal. Plus que jamais, les menaces de la Justice semblent ne se baser sur aucun argument valable et Dotcom semble bien décidé à vouloir se lancer dans une nouvelle partie de bras de fer avec le F.B.I…

On en parle sur le forum.

[ Source : TechDirt ]