En ce début d’automne 2012, les efforts se multiplient pour améliorer la qualité du kiosque Google Play. Nouveaux outils de publication et prémices d’un antivirus au menu.

La nouvelle console des développeurs Android
La nouvelle console des développeurs Android

Annoncée lors du dernier Google I/O, la nouvelle interface dédiée aux fournisseurs de contenu et aux développeurs est désormais accessible publiquement. Depuis des mois, une sélection d’entre eux ont testé les fonctionnalités et ont fourni de nombreux ajustements. L’objectif global est d’améliorer le confort de gestion des applications publiées mais également d’insérer quelques nouveautés utiles comme des statistiques encore plus fines et fournies, un flux de lancement plus intelligent, plus de langues supportées et des possibilités accrues de traduction automatique. Il suffit aux développeurs de cliquer sur le lien supérieur droit de la barre de menu afin d’accéder à cette nouvelle interface.

Côté utilisateurs, la bonne nouvelle est à détecter au sein, justement, de Google Play. Les fouineurs du blog Android Police ont trouvé dans le code du nouveau kiosque des références à un nettoyeur de logiciels malveillants. Il permettra, vraisemblablement, de lancer une vérification globale ainsi que d’autoriser Android à contrôler chaque installation d’une application tierce, téléchargée au sein ou en dehors de Google Play.

Une liste de souhaits pourrait également faire son apparition avec la possibilité de choisir des éléments à acheter ultérieurement.

Ces avancées confirment l’attention enfin placée sur la qualité des applications ainsi que sur ces trop nombreux logiciels dont l’unique intention est de piéger l’utilisateur. En effet, le kiosque Google Play peine à atteindre le niveau de l’App Store d’Apple et à stimuler l’utilisation des applications. Le taux de connexions à l’internet mobile à l’aide d’un appareil Android reste dramatiquement bas alors que les parts de marché en termes de volume sont loin devant la concurrence.

On en parle sur le forum