D’après le Wall-Street Journal, les universités américaines n’hésitent pas à consulter les profils des étudiants sur les réseaux sociaux pour parfaire leur sélection des meilleurs éléments.

Si vous envisagez d’aller étudier à l’étranger, réfléchissez-y à deux fois! D’après une étude de Kaplan Test Prep publiée dans le Wall-Street Journal, plus de 25% des employés chargés de sélectionner les nouvelles recrues des 500 meilleures universités consultent les profils des candidats pour vérifier que ceux-ci sont bien en phase avec la philosophie de l’établissement.

30% d’entre eux affirment avoir déjà trouvé un élément qui a compromis la sélection d’un étudiant. Sélectifs, les services d’admission cherchent après la petite bête, qu’il s’agisse d’une photo de beuverie sur Facebook, d’un avis extrême posté sur Twitter ou de l’adhésion à quelques fraternités peu enclines à décrocher la mâchoire des sélectionneurs.

D’après les informations recueillies par le Wall-Street Journal, la vérification du compte Facebook ne serait pas une généralité. Elle ne concernerait en moyenne que 100 étudiants sur 150.000. En réalité, les services d’admission l’utiliseraient davantage pour départager certains candidats.

L’article provoque actuellement la polémique aux Etats-Unis, beaucoup estimant que les réseaux sociaux ne montrent généralement qu’un aspect très privé de la vie des étudiants et non pas leur assiduité aux cours ou leurs compétences au travail. Reste qu’il est toujours possible de se protéger de tels contrôles puisque Facebook permet des réglages assez poussés des paramètres de confidentialité…

On en parle sur le forum.

 

2 Commentaires

  1. Et Quid des ceusses (dégoûtants associaux refusant nos Valeurs universelles ) qui n’ont pas de compte FB, voire même (s’ils existent ?!) aucune “empreinte” sur aucun réseau virtuel ?

  2. ca fait un ptit moment maintenant qu’on sait qu’un tour sur internet et facebook notamment permet d’avoir des infos sur les individus et que les recruteurs n’hésitent pas s’en servir pour avoir un premier aperçu. Si avec ça les gens ne protègent pas un minimum leur photos à savoir rendre leur compte invisible aux “inconnus” ou même tout simplement ne pas mettre d’infos et photos compromettantes…

Comments are closed.