Le célèbre fournisseur de solutions de navigation automobile profite du Mondial de l’Auto à Paris pour proposer ses applications sous la plateforme mobile de Google.

tomtom-navigation-android
TomTom sur le kiosque Google Play

TomTom est présent depuis plusieurs années sous iOS et tente enfin l’aventure sous Android. Aucune surprise de taille n’accompagne ce lancement si ce n’est que les produits sont moins chers que les équivalents disponibles pour l’iPhone:

Bien entendu, à ce prix, l’expérience complète est assurée avec le trafic HD, les instructions vocales, les cartes téléchargées entièrement sur la carte mémoire (aucun besoin de téléchargement ultérieur sur la 3G), des millions de points d’intérêt, les radars et la possibilité d’adapter son parcours si des obstacles ou des difficultés s’annoncent.

Chose particulièrement étonnante: TomTom n’est pas compatible avec l’Xperia S de Sony qui offre, lui, Wisepilot en standard. Problème d’exclusivité ? Le Samsung Galaxy S3, le Galaxy Note et le Galaxy Nexus ne sont pas non plus repris dans les smartphones acceptés. TomTom annonce un travail conséquent dans les prochains jours pour supporter bien plus d’appareils.

Une sélection restreinte de téléphones est donc compatible. Ceux qui disposent d’un écran suffisamment confortable et d’une puissance relativement importante afin de rendre l’interface fluide et réactive. A noter également: afin de télécharger les cartes, il sera sage de vérifier que l’espace de stockage nécessaire soit disponible. Car si le kiosque de Google annonce un poids d’une vingtaine de mégaoctets, la récupération des données cartographiques occupera un peu moins de 2 Go pour l’Europe, par exemple.

On en parle sur le forum

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.