La justice américaine a procédé à la fermeture de trois sites illégaux qui proposaient des applications piratées pour le système d’exploitation Android.

Selon un communiqué du Département de la Justice américaine, “des ordonnances de saisie ont été exécutées contre trois noms de domaine internet impliqués dans la distribution illégale de copies d’applications soumises à des droits d’auteurs pour des téléphones Android“.

Les internautes qui tentent d’accéder sites AppbucketSnappzmarkt et Applanet sont directement renvoyés vers un message officiel qui les informe de la décision judiciaire et leur rappelle que ” les infractions volontaires aux droits d’auteurs sont un crime fédéral passible de jusqu’à 5 années d’emprisonnement et 250.000 dollars d’amende“.

Cette opération a été menée en coordination avec des autorités d’autres pays, dont la France et les Pays-Bas. En effet, la plupart des applications incriminées étaient stockées sur des serveurs basés à l’étranger.

Sally Yates, l’un des procureurs en charge de l’affaire a prévenu que la justice allait “continuer à fermer les sites qui vendent des applications piratées“.

Le vol de propriété intellectuelle, en particulier sur internet, est un problème croissant qui ne peut pas être ignoré“, a commenté pour sa part l’agent du FBI en charge de l’enquête,
Brian Lamkin, rappelant que “ces vols coûtent des millions de dollars aux entreprises“.

[Source: AFP]

On en parle sur le forum