1 million de robots pour remplacer les travailleurs chinois

Foxconn envisage de remplacer plusieurs millions de travailleurs chinois par un million de robots qui réaliseront exactement le même travail, mais offriront une meilleure rentabilité.

Depuis plusieurs années, des milliers de personnes s’insurgent contre les conditions de travail sur les chaines de montage de Foxconn en Chine. L’entreprise taïwanaise est régulièrement accusée de laisser ses employés travailler dans des conditions précaires, de les payer à un tarif trop bas, et de ne leur laisser que quelques jours de congé par année.

Difficile de dire pourtant avec exactitude pourquoi Foxconn s’intéresserait au remplacement de ses employés par des robots. Les raisons sont en effet potentiellement multiples, de l’ennui occasionné par les nombreuses plaintes au sujet des employés aux fuites sur les produits fabriqués, en passant par le gain de temps ou de production. Au total, Foxconn envisagerait de se procurer un million de robots, qui remplaceraient plusieurs millions d’employés sur les chaines de montage. Des mesures qui pourraient s’avérer catastrophiques pour l’économie de toute une région…

Mais si Foxconn est pointé du doigt, l’entreprise taïwanaise n’est pas la seule à opter pour ce système. Philips a déjà fait l’acquisition de 128 bras mécaniques et semble très satisfait de cet investissement.

Si les bras en question menacent l’emploi, ils nécessitent néanmoins l’intervention de plusieurs employés, les robots n’étant pas capables de réaliser toutes les actions et devant avant tout être contrôlés par certains ingénieurs qualifiés. D’une certaine manière, leur utilisation permettra donc également de générer de l’emploi avec des travailleurs plus qualifiés. Mais la note risque d’être particulièrement salée pour les pays émergents si cette nouvelle tendance se confirme…

On en parle sur le forum.

[ Source : Ubergizmo ]