Le procès opposant Samsung et Apple a révélé un nouveau document selon lequel ce dernier met en avant une proposition d’accord de licences établie en 2010 par Apple à destination de la firme sud-coréenne. Un accord que Samsung avait refusé.

Le procès opposant Apple contre Samsung pour violation de brevets suit son cours. Selon de nouveaux documents, on apprend que la firme de Cupertino avait mis en garde le sud-coréen dès le mois d’août 2010. Selon ces nouvelles informations, Apple avait indiqué à Samsung qu’il pensait que plusieurs de ses brevets déposés pour l’iPhone avaient été repris sans autorisation.

En plus de Samsung, Android est également visé et cité dans le rapport. « La plate-forme Android fait un usage intensif de la propriété intellectuelle d’Apple … sans la permission d’Apple. » «  Samsung a choisi d’utiliser Android sans licence détériorant les fortes relations entre Samsung et Apple ».

Selon Apple, des douzaines de brevets auraient été utilisés par la firme sud-coréenne, dont certains sont au cœur du procès. « Apple a identifié des douzaines d’exemples où Android utilise ou encourage les autres à utiliser les technologies déposées par Apple, ». La firme n’aurait jamais donner son autorisation pour l’utilisation de ceux-ci.

Deux mois plus tard, Apple aurait proposé à Samsung un accord de licences afin d’utiliser ses brevets. Les prix demandés par la firme de Cupertino sont plus que conséquents, 30$ par smartphone et 40$ par tablette.

Source

On en parle sur le forum