Le raid de la police néo-zélandaise et du F.B.I. sur le manoir des Dotcom a déjà fait couler beaucoup d’encre. Mais depuis la diffusion de la vidéo sur le net, le scandale a littéralement éclaté au grand jour, mettant le web en émoi…

Depuis la publication de la vidéo de l’arrestation de Kim Dotcom sur Youtube, le web est en émoi. Pour quelles raisons le F.B.I. a-t-il envoyé deux hélicoptères, des forces spéciales équipées d’armes de guerre et des brigades canines sur place, alors que les serveurs étaient vraisemblablement déjà en la possession des autorités et que les Dotcom n’auraient de toutes manières opposé aucune résistance.

L’opération lancée par le F.B.I. fait le jeu du fondateur de Megaupload, qui pourrait se tirer des griffes de la justice grâce aux bavures commises par les forces de l’ordre. Accusées de coups et blessures, d’avoir enfoncé la porte et d’avoir mené l’opération sans autorisation préalable, les autorités ont commis un nombre impardonnable d’erreurs qui suscitent l’émoi du public. Dotcom était-il considéré comme un terroriste pour qu’un tel dispositif soit mis en place?

Si vous avez un peu de temps libre, n’hésitez pas à regarder la vidéo de l’opération ci-dessous, entrecoupée par quelques interviews de Dotcom.

On en parle sur le forum.