Un hacker dit avoir trouvé une manière pour “hacker” les chambres d’hôtel et remet sérieusement en question la sécurité offerte par des milliers d’hôtels de par le monde…

D’après Cody Brocious, un hacker de 24 ans, également développeur pour Mozilla, la sécurité des hôtels devrait être remise en question. Le jeune homme a démontré les faiblesses du système de sécurité de nombreuses chambres grâce à un outil qui lui permet d’ouvrir les portes en quelques secondes seulement. Bien sûr, le système ne fonctionne pas systématiquement, mais ses révélations inquiètent déjà le milieu hôtelier…

Pour l’instant, l’essentiel des tests de Cody s’est concentré sur les serrures d’Onity, qui protègent l’accès à plus de 4 millions de chambres d’hôtel dans le monde. Avec un simple outil, Cody a démontré qu’il était capable de rentrer dans environ une chambre sur trois. Avec son gadget de 50$, Cody a créé un accessoire à intégrer le port DC et qui est capable de déduire le code utilisé pour ouvrir ensuite la porte sécurisée. Tout cela se fait en 2 à 3 secondes seulement et ne nécessite absolument aucune connaissance pratique.

Selon lui, le port DC situé en-dessous du lecteur de carte stocke le code crypté de l’ouverture de la porte et son outil permettrait de l’ouvrir. Cody prévoit de dévoiler à tous son invention afin que la communauté de hackers peaufine la technique et qu’Onity améliore son système de sécurité. L’ennui, c’est qu’entre temps certains clients pourraient en faire les frais… De plus, comme Cody l’explique lui-même, rien ne dit que d’autres méthodes existent également. “Vu la simplicité du système, cela ne m’étonnerait pas que des milliers d’autres personnes aient déjà trouvé cette vulnérabilité.

Plus que jamais, Cody espère qu’Onity prendra en compte ses conseils et améliorera le système pour limiter le plus possible le nombre de failles de sécurité. Reste que ces révélations ont de quoi troubler les clients d’hôtel, qui se croient bien souvent à l’abri derrière cette porte sécurisante…

On en parle sur le forum.

[ Source : Forbes ]