Google + semble de plus en plus mal embarqué dans la conquête de nouveaux marchés. Le réseau social commence d’ailleurs à être déserté par les éditeurs de jeux. Electronic Arts et Wooga, deux des plus gros éditeurs de jeux flash et mobiles, ont annoncé le retrait des titres de leur catalogue de la plate-forme. D’autres éditeurs risquent de suivre la tendance.

Même si les jeux vidéo ne représentent pas le centre névralgique de Google +, ils sont généralement un bon indicateur du succès d’une plate-forme. Facebook par exemple en a fait avec les applications l’une de ses armes de poing pour garder une très large audience active sur son réseau. A l’inverse, Google + semble perdre de l’attrait aux yeux des éditeurs de jeux. Electronic Arts et Wooga viennent d’annoncer le retrait de plusieurs titres de la plate-forme.

Ainsi, après Monster World, ce sera au tour de Diamond Dash, Bubble Island et Bejeweld Blitz de quitter le service. Et vraisemblablement, d’autres titres et éditeurs pourraient leur emboiter le pas. En cause? Le manque de mise en avant des titres du catalogue, et certainement le succès très relatif de cette plate-forme. Heureusement pour Google +, le système dispose encore d’une cinquantaine de titres actifs, mais pour combien de temps encore?

[ Source : The Verge ]