Les fabricants européens et américains de smartphones ne sont pas contents et le font entendre. En cause? Les tarifs ultra-concurrentiels des nouveaux venus de Chine, notamment Huawei et ZTE, qui sont soupçonnés de bénéficier de subventions illégales de l’état chinois. La Commission Européenne pourrait intervenir.

Poussée par les fabricants occidentaux de smartphones, la Commission Européenne aurait ouvert une enquête sur les subventions illégales que l’état chinois est suspecté de fournir aux deux géants asiatiques ZTE et Huawei. Ces deux constructeurs sont accusés de casser les prix sur les marchés et de faire concurrence déloyale aux autres constructeurs qui respectent les règles du marché. Certes, leurs parts de marché sont encore assez maigres en occident, mais l’industrie semble vouloir tuer le problème dans l’oeuf.

Pour le Financial Times, la Commission Européenne pourrait agir dans les prochaines semaines. Une enquête aurait déjà été menée et des preuves tangibles seraient en la possession de la Commission. Des mesures pourraient être prises dès le mois de juin aux frontières de l’UE avec d’une part des sanctions financières et d’autre part une augmentation des prix. Des mesures qui ne devraient pas trop impacter la politique des deux groupes, qui ont fait des marchés émergents leur poule aux oeufs d’or, mais qui pourrait néanmoins venir contrarier leurs plans d’expansion en Occident…

On en parle sur le forum.

[ Source : ZDNet ]

3 Commentaires

  1. C’est surtout que les marges bénéficiaires n’arrangent pas les revendeurs et que la TVA est moins juteuse pour les États !

  2. Comme d’hab, les autres font mieux et les mauvais pleurnichent. Comme s’ils n’étaient pas déjà aidés… Pathétiques.

Comments are closed.