Andrey Pavlov est un photographe russe qui a dédié ces derniers mois à une série de photos prenant comme objet le monde infiniment petit des fourmis. Originalité, fraicheur et douceur sont les maîtres mots de sa série de clichés plaçant les petits insectes dans des situations pour le moins burlesques.

Difficile de ne pas être séduit par le style de cet artiste russe, qui a certes un goût prononcé pour la mise en scène, mais parvient néanmoins à nous immerger dans un monde emprunt de magie où les fourmis adoptent les attitudes d’êtres humains tout à fait normaux. Le plus impressionnant, c’est qu’Andrey Pavlov affirme ne pas avoir usé de programme pour les retouches. “Il m’a fallu beaucoup de patience” explique-t-il, mais aussi des idées originales pour les faire adopter certaines postures. La technique de Pavlov repose principalement sur l’utilisation d’aliments pour obliger les fourmis à adopter des poses particulières.Quant au concept, il était question de donner un peu d’humanité à ces insectes, de sorte qu’ils nous fassent prendre conscience de notre condition.

Tout comme de nombreux autres artistes, Pavlov a commencé son travail il y a quelques années et ne l’a toujours pas terminé, ce qui expliquerait le fait que vous ayez peut-être croisé certains de ses clichés sur la toile par le passé, et croisiez à nouveau sa route dans les prochaines années. Un travail d’orfèvre accessible sur son site et condensé à travers une série de clichés ci-dessous.

On en parle sur le forum.