Interpol a lancé une grosse vague d’arrestations contre les Anonymous en interpelant 25 membres du groupe en Espagne, Argentine, Colombie et Chili. L’organisation internationale semble vouloir faire quelques exemples et compte apparemment poursuivre son enquête pour arrêter les actions ciblées contre les organismes gouvernementaux.

Interpol est passé à l’action en arrêtant 25 membres présumés des Anonymous. L’organisation aurait travaillé main dans la main avec les polices locales pour arrêter 25 personnes impliquées dans les attaques ciblées de certains sites, dont celui du ministère de la défense colombien, mais aussi ceux de la librairie nationale du Chili et d’un fournisseur d’électricité. De cette manière, Interpol souhaite non seulement faire un exemple mais adresse également un message fort à la communauté : ce n’est pas parce que le net donne une impression de liberté qu’on peut tout y faire. L’organisation semble s’être lancée dans une nouvelle guerre contre un ennemi de taille, qui pourrait mener à de nouvelles situations délicates, des deux côtés.

Les membres du groupe auraient entre 17 et 40 ans et étaient à leur domicile lors de l’arrestation. 250 équipements auraient été saisis par les autorités, dans le but d’analyser les données présentes sur les ordinateurs et smartphones des Anonymous, sans doute pour procéder à davantage d’arrestations au sein du réseau.

On en parle sur le forum.

[ Source : Interpol ]

13 Commentaires

  1. Je serais intéressé de savoir sous quel chef d’accusation ils ont été arrêtés … On ne parle pas ici de piratage ou de vol de données … Cette arrestation ressemble à une pure opération de répression, style musculation policière pour montrer “qui est le plus fort” … Ce monde m’écoeure.

    • de toute façon, ils n’ont arrêté que les militants sans expérience en sécurité informatique (les autres utilisent une beige box), et de deux, les cellules sont de 3 à 4 personnes…

      un coup dans l’eau

    • si c’était votre société qui était menacée par anonymous vous ne tiendriez pas les mêmes propos.

      • Je tiendrais exactement les mêmes propos devant n’importe quelle arrestation qui me semble tenir plus de la démonstration de force que de la justice rendue … je me demande simplement quel est l’intitulé du chef d’accusation … parce que là, les juristes vont devoir être inventifs. “Appartenance à un groupe social sur le net”?, “envoi de requetes à un site web”?, ils vont inventer quoi?

        …et pendant ce temps, les agresseurs, voleurs de voiture, cambrioleurs … eux, on leur fout royalement la paix, et on les condamne à des peines qui frôlent la rigolade quand on ne les laisse pas tout simplement repartir après un sermon de 10 minutes.

        On te cambriole et on vole ta voiture, la police “ne peut rien faire” (et s’en fout complètement) … mais quelqu’un a osé télécharger un film sur MegaUpload? Vite, il faut mettre 500 flics dessus de par le monde, monter une unité cyber-criminelle internationnale, et lancer des arrestations massive de grande envergure pour faire un exemple!

        Non mais c’est quoi ce monde? …et on paie tous une blinde pour financer ces services de police qui attaquent des gens dont tout le monde se fout plutôt que de nous protéger contre les véritables criminels. Oo’

        Sérieusement, que les autorités ré-allouent leurs moyens pour s’attaquer aux véritables criminels, qui gâchent des vies, plutôt qu’aux téléchargeurs dont tout le monde se fout royalement à part une poignée de majors bouffies de pognon qui en veulent encore et toujours plus plus plus…

  2. Depuis les lois qui ont été votées suite aux attentats du 11 septembre, il ne faut plus de raisons pour mettre en prison quelqu’un … Et on prétend donner des leçons aux dictatures …

  3. “Nous sommes les 99%” est un slogan qui passe bien.
    Quoiqu’il en soit de ses autres activités, un anonymous qui est arrèté et tant que personne physique n’en est plus un: qui arrète-t-on et pourquoi? La personne interpellée doit-elle racheter un nouveau masque, avec traceur GPS compris?

  4. Autre article concernant les Anonymous : “Les Anonymous menacent d’effacer les dettes des citoyens grecs”. Lien de cause à effet ? Anonymous menace d’effacer les dettes des grecs, du coup, c’est eux qu’on efface ?

  5. Bonjour,
    Tout n’est pas si simplement blanc ou noir dans ce genre de situation.
    Cependant, il faut bien admettre que les droits élémentaires doivent être respectés: droits d’auteur, expression,etc…
    Si on copie tout ce que l’on veut et qu’aucun mécanisme sérieux n’est mis en place pour rémunérer le travail de chacun (y compris intellectuel), plus personne n’aura la volonté de faire avancer la science quelle qu’elle soit…
    A bon entendeur…

    • C’est pas à ça que servaient les taxes sur les “supports numériques” (la récupel de la culture) ? Du moins en Belgique.

    • “Si on copie tout ce que l’on veut et qu’aucun mécanisme sérieux n’est mis en place pour rémunérer le travail de chacun (y compris intellectuel), plus personne n’aura la volonté de faire avancer la science quelle qu’elle soit…”

      archi-faux

      y’a pas mal de monde qui bossent dans la recherche et qui le font sans vouloir gagner des fortunes.
      les développeurs du libre, travaillent gratuitement
      l’auteur de “indignez-vous” à renoncer à ses droits d’auteur et a fait don de cet argent à des œuvres caritatives.

      produire de la musique, peindre une toile, faire un film, ce n’est pas un vrai boulot.
      les droits d’auteurs ne sont à l’origine qu’une mesquinerie des grands compositeurs de l’époque du phonographe , qui, verts de rage de voir son oeuvre dans un salon de citoyen lambda, essaya de l’interdire.

      les idées ne sont pas uniques à une personne, ce ne doit pas être le premier arrivé, premier servi.

      vous voulez être rémunérez? faites un vrai boulot, ingénieur,technicien, infirmière, medecin..pas saltimbanque !!!

      • Quand on bosse pour rien c’est qu’on a déjà pas mal gagné de sous ou que ce boulot “pour rien” va rapporter beaucoup ! Il ne faut pas rigoler : je ne connais personne qui travaille pour rien.

        Liberté d’expression oui ! Liberté de diffusion du travail des autres non ! On a pas le droit de voler le résultat du travail des autres et de le vendre ou de le mettre à disposition du public sans quoi ce travail ets complètement dévalorisé et cela revient strictement à dire qu’on empêche d’autres de gagner leur vie tout simplement.

        Ceux qui travaillent dans la recherche ne gagnent pas beaucoup d’argent, oui, et encore… , mais ils n’en restent pas moins payés pour ce qu’ils font.

        Les informaticiens qui travaillent sur des projets open source le font parce que de la sorte ils parviennent soit à se faire connaitre quand il s’agit de petits projets soit à vendre du consulting quand il s’agit de grands projets. De lma sorte ils sont rémunérés. C’est simplement un autre business model.

        Stéphane Hessel en laissant tomber ses droits d’auteurs pour son livre “Indignez-vous” savait que cela lui ferait de la publicité et de le sorte en assurerait la diffusion. Stéphane Hessel est né en 1917 et n’avait à son age et après sa longue carrière politico-diplomatique plus besoin de revenus. Il a donc travaillé pour rien ou plus exactement il a déjà été largement payé par la société pour les services qu’il a rendus.

        Produire un film, peindre une toile ou produire toute oeuvre artistique est un vrai boulot je regrette. Ces personnes passent du temps et dépensent de l’argent à faire cela. Et le temps c’est de l’argent, tout le monde le sait et l’accepte. Comme si je disais : votre temps ne compte pas, vous n’existez pas, donc à la fin de votre travail, quel qu’il soit, vous ne serez pas payé. Pire: au-delà du vol manifeste c’est du négationnisme de la personne que vous avez en face de vous. By the way , êtes-vous déjà allé au cinéma ? Pensez-vous que les personnes qui projettent le film devraient aussi travailler pour rien? Que les producteurs d’électricité de la salle de cinéma devraient aussi travailler pour rien ? Parce que “ce n’est pas un boulot”. Supprimons la tv alors aussi, et la radio et les théatres, etc…

        Il ne faut donc pas confondre les genres : tout travail mérite salaire. Et se faire de l’argent sur le dos du travail de quelqu’un d’autre c’est du vol tout simplement, n’en vous déplaise…

Comments are closed.