Les entreprises utilisent les applications pour collecter des informations sur la vie privée des utilisateurs et peuvent, dans certains cas, intercepter des SMS et des conversations téléphoniques, connaître l’historique des recherches sur internet et même prendre des photos et vidéos, annonce The Sunday Times qui a étudié 50 conditions d’utilisation d’applis Android.
Selon le journal d’Outre-Manche, la plupart des utilisateurs donnent aveuglément leur accord aux conditions d’utilisation lors du téléchargement d’applications. Les données collectées peuvent alors souvent être vendues. Les utilisateurs, mais aussi parfois leurs contacts, reçoivent alors parfois des publicités non désirées.

La collecte et l’utilisation des données privées n’est pas seulement l’apanage des petites entreprises, puisque de grandes sociétés comme Facebook, Google et Yahoo le font aussi.
L’application de Facebook peut ainsi, selon les conditions d’utilisation, lire les SMS conservés sur la carte ou la mémoire du smartphone.

Certaines conditions d’utilisation révèlent aussi que des photos et des vidéos peuvent être prises à  tout moment notamment via Flickr Photo Sharing, You Tube Video Sharing, Badoo
Dating, Extreme Blight flashlight Tool. La plupart des applications, dont Flickr, TweetDeck, Yahoo Messenger, peuvent aussi voir qui l’utilisateur appelle.

Le développeur d’applications Daniel Rosenfield (Sun Products) explique ce système par le fait qu’envoyer des publicités aux utilisateurs d’applications gratuites rapporte plus que la
vente de l’application en elle-même.

On en parle sur le forum

Source : Belga