L‘”économie des applications”, ou “appli-économie”, formée autour du développement de mini programmes informatiques pour appareils portables ou pour des réseaux sociaux, emploie désormais 466.000 personnes aux Etats-Unis, révèle une étude.

Selon l’association TechNet, réunissant des dirigeants de sociétés du secteur des hautes technologies, qui a commandé l’étude, “chaque application représente des emplois pour des programmeurs, des concepteurs d’interface, dans le marketing et le soutien administratif”.

“L’appli-économie crée des emplois partout en Amérique, employant des centaines de milliers de personnes aujourd’hui, et encore plus dans les années à venir”, assure le directeur général de TechNet.

“L’essor incroyablement rapide des téléphones multifonctions, des tablettes et des médias sociaux, et les applications conçues pour ces appareils et sites internet, est peut-être le phénomène actuel le plus important pour l’emploi et la technologie”, selon l’étude.

“Rien que pour l’iPhone, l’iPad et (le système) Android, près d’un million d’applis ont été créées”.

“L’appli-économie” rassemble aussi des emplois indirects dans le reste de l’économie, selon l’étude qui précise que New York et la Californie, autour de San Francisco et San Jose, sont les plus grands foyers de cette économie, qui progresse aussi dans d’autres Etats aux quatre coins du pays, de l’Illinois à la Georgie et la Floride.

On en parle sur le forum

AFP