Android Market fait le ménage

Google a évincé une vingtaine d’applications « malveillantes » de sa boutique officielle.

22 outils à l’apparence légitime mais renfermant un malware ont été éjectés du magasin officiel de l’OS. C’est l’éditeur de sécurité Lookout qui a mis Google au parfum du danger.

Il y a 2 semaines, Kapersky Lab avait déjà pointé un trojan similaire qui s’attaquait aux androphones.

Cette fois-ci, le piège répond au nom de RuFraud. Caché dans des applications qui semblent inoffensives comme des fonds d’écrans, des horoscopes ou dans des copies d’applications populaires comme Angry Birds, le programme active l’envoi de SMS surtaxés à des numéros internationaux et français.

D’après Lookout, sur les 200 millions de terminaux Android sont activés sur la planète, 14 000 utilisateurs auraient téléchargés au moins une de ces applications qui a donc fait flamber leurs factures. Cette multiplication d’applications piégées est en partie due au modèle de validation par Google qui ne s’exerce pas avant la mise en ligne.

Pour éviter ce genre de mésaventure, méfiez-vous des éditeurs inconnus, lisez bien les messages avant d’installer une application et évitez les markets alternatifs.

Source : businessmobile.fr