Méfiez-vous de vos «amis» Facebook

Tomber par hasard sur un t-shirt à son effigie. Voilà la très mauvaise surprise que vient d’avoir Aïda, 25 ans.
Comme la plupart des femmes de son âge, elle possède un compte Facebook. Ce compte, elle assure l’avoir bien protégé, avant que Mark Zuckerberg ne décide de (re)modifier les paramètres de sécurité. « Ma photo de profil n’était visible que par mes amis, j’en suis sûre »,dit-elle.
C’est par hasard que la jeune femme a découvert que sa photo de profil FB avait été utilisée pour des… t-shirts!« C’est une amie qui m’a prévenue. Elle est institutrice dans une école primaire et une de ses élèves portait le fameux t-shirt. Elle a pris des photos et me les a envoyées. J’étais choquée ».
Sur le t-shirt, le faciès de la jeune fille est imprimé en noir et blanc sur toute la longueur. Elle est facilement reconnaissable et il s’agit clairement d’une violation du droit à l’image. Ce droit prévoit à quiconque de s’opposer à l’utilisation de son image sans autorisation préalable. Dans ce cas-ci, la violation est encore plus flagrante que l’image de la jeune fille est utilisée à des fins commerciales.
Paniquée, Aïda a posté l’information sur son mur Facebook et face à cet appel à l’aide, une de ses « amies », apprenti-styliste, s’est souvenue que quelques mois plus tôt, elle avait utilisé cette même photo de profil pour un projet. Cela sans en avertir Aïda.«Elle m’a envoyé un message d’excuse. Elle ne se doutait pas du tout que ma tête finirait sur des t-shirts. En tout cas, maintenant, je sais qu’on ne peut vraiment faire confiance à personne, et encore moins aux <SC147>amis<SC148> Facebook ».

Insaf Oo (st.)