Un nouveau Trojan s’attaque à Android

Des chercheurs de Kaspersky Lab ont découvert un nouveau Trojan qui s’attaque à la plateforme mobile de Google. Le cheval de Troie provient d’une application officiellement capable de gérer les SMS, mais officieusement cette dernière envoie des messages vers des numéros surtaxés en Europe et au Canada.

« Trojan-SMS.AndroidOS.Foncy » ! Voilà l’intitulé du nouveau cheval de Troie qui fait trembler Android.

Découvert par Kaspersky, ce Trojan se présente comme une application de gestion des messages SMS, mais une fois installée sur un périphérique, l’application envoie quatre faux messages texte à des numéros préenregistrés et surtaxés en Europe (Belgique, France, Luxembourg, etc.) et au Canada, selon le pays où a été émise la carte SIM.

Cela dit, ne vous alarmez pas : ce malware est diffusé en dehors de la plateforme officielle Android Market.

De l’avis de certains observateurs, il semble que ce type de Trojan SMS soit en recrudescence pour une raison évidente : c’est un moyen simple pour les cybercriminels de faire de l’argent rapidement!

Cette nouvelle se révèle plutôt inquiétante pour les utilisateurs occidentaux de l’OS. En effet, jusqu’ici les malwares traditionnels infestaient principalement  la Chine ou la Russie. Et ce, pour la bonne et simple raison que l’installation d’applications provenant de sources non officielles (soit en dehors de l’Android Market) est très répandue dans ces pays-là. Désormais, « les auteurs de logiciels malveillants ciblant la plate-forme Android se sont tournés vers le marché international », commente Denis Maslennikov, analyste senior spécialisé dans les malwares chez Kaspersky Lab sur lemondeinformatique.fr.