Proximus (Belgacom), Base (KPN Group Belgium), Mobistar et la société chinoise Datang (qui a fait son offre sous le nom de la société de droit belge BUCD) ont acquis leur licence de téléphonie mobile 4G pour un total de 77,8 millions d’euros. C’est l’IBPT, l’Institut belge des postes et des télécommunications, qui l’a annoncé à la suite de la mise aux enchères de ces licences. Tous les soumissionnaires pouvaient enchérir lors de différents tours. La mise aux enchères a été clôturée lundi. Au total, 155 MHz ont été mis aux enchères avec succès.

Concrètement, dès juillet 2012, Base, Belgacom, Mobistar et la mystérieuse société BUCD pourront déployer des services d’internet mobile à très haut débit, avec des vitesses promises de plusieurs dizaines de Mbps. Belgacom SA a émis une offre de 20,22 millions d’euros; BUCD BVBA de 22,510 millions, KPN group Belgium SA de 15,04 millions d’euros, Mobistar SA de 20,02 millions d’euros. Les licences 4G sont attribuées pour une période de quinze ans à dater du 1er juillet 2012.

“Une accélération fulgurante du trafic de données mobiles”

Belgacom SA, qui a acquis une licence pour le prix de 20,22 millions, explique que l’internet ultra rapide ouvre la voie à de nouvelles applications et favorisera l’essor de l’internet mobile. “Le nouveau réseau 4G mobile entraînera une accélération fulgurante du trafic de données mobiles, autorisant des vitesses jusqu’à 10 fois plus élevées que le 3G”, ajoute la société dans un communiqué.“Les clients pourront ainsi utiliser leurs applications de données mobiles de manière encore plus conviviale sur leur smartphone, ordinateur portable ou tablette. Ils pourront y regarder des films et des vidéos en streaming instantanément, sans délai de téléchargement”.

Mobistar a acheté une licence 4G pour 20,02 millions d’euros en vue de répondre à l’énorme croissance de l’internet mobile attendue dans les années à venir. “Grâce à cette nouvelle licence, le réseau de Mobistar sera à la pointe pour faire face à une croissance annuelle de 50% du trafic mobile data jusqu’en 2025”, assure l’opérateur. KPN, qui a obtenu une licence pour un montant de 15 millions d’euros, indique également que grâce aux fréquences élevées, il sera en mesure “poursuivre le déploiement de son data mobile à haute vitesse, en ce compris les services reposant sur la prochaine génération de technologies mobiles (LTE) à terme, et de satisfaire les besoins de ses nombreux clients et partenaires en Belgique.”

“Une étape importante pour dynamiser le marché de la téléphonie mobile”

L’IBPT avait reçu le 14 octobre dernier cinq candidatures pour participer à la mise aux enchères des licences “4G”. Seule la société Craig Wireless Belgium Inc n’a pas acquis de fréquences. L’ensemble des candidatures avaient été déclarées recevables. L’IBPT attribuera les autorisations 4G aux candidats ayant émis l’offre la plus élevée, dès qu’il aura clôturé toute la procédure administrative.

“Les résultats obtenus par la mise aux enchère 4G permettent de franchir une étape importante pour faire profiter tous les citoyens de l’économie numérique. L’attribution des fréquences 4G continuera à dynamiser le marché de la téléphonie mobile et de l’Internet mobile en Belgique, s’est réjoui Luc Hindryckx, président du conseil de l’IBPT.

EDIT: Mais qui se cache BUCD qui s’est invitée aux enchères?

Il s’agirait de l’équipementier chinois Datang Telecom, qui se positionne de manière très agressive sur le marché européen des équipements de réseaux. Ces dernières semaines, les rumeurs allaient bon train. Selon l’hebdomadaire informatique Data News, Datang Telecom envisagerait l’implantation d’un quartier général européen en Wallonie et pourrait même s’allier, pour s’implanter sur le marché belge, avec le puissant opérateur China Mobile.

(Alain Jennotte, G.D, belga)

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.