Ice Cream Sandwich : la reconnaissance faciale facilement détournable

La reconnaissance faciale, introduite par Google sur Android 4.0, est censée améliorer la sécurité des terminaux. Mais l’outil semble naïf et ne procure pas une protection digne de ce nom.

Lors du lancement de l’Ice Cream Sandwich, Google avait mis en avant la reconnaissance faciale, qui devait renforcer la confidentialité de ses données. Mais il semblerait que le système soit défaillant.

En effet, cet outil offre la possibilité de déverrouiller son mobile. Concrètement, l’appareil photo en façade, qui sert habituellement à la visioconférence, peut être utilisé pour reconnaître un visage, donnant accès au terminal sans avoir à entrer de mot de passe.

Si la reconnaissance faciale se veut donc  complémentaire des autres techniques (saisie alphanumérique, reproduction d’un motif), il apparaît que dans les faits et au moins pour cette première intégration, elle s’avère assez facile à contourner puisqu’il suffit de présenter une photo de l’utilisateur à la caméra du smartphone pour le débloquer.

C’est ce qu’a démontré un blogueur qui a mis la main sur un Galaxy Nexus, le premier smartphone à être équipé d’Android 4.0 en version pure, sur cette vidéo.

Il semble évident que Google renforcera l’outil avant la sortie officielle de l’OS. En attendant, cette technique sécuritaire plus moderne que les outils classiques (codes ou dessins) n’est visiblement pas encore la plus sûre.

Source : test-mobile.fr