Apple vs Samsung : une manche pour la Pomme

La justice australienne a interdit la vente, temporairement, de la tablette tactile Galaxy Tab 10.1 du sud-coréen Samsung Electronics en Australie, à la demande du géant américain Apple, nouvel épisode dans la bataille
judiciaire que se livrent ces deux groupes dans le monde.
La décision a été rendue par la Cour fédérale à Sydney, qui a précisé que les attendus de son jugement seraient publiés vendredi.
“Je suis d’avis qu’il est adéquat de prononcer une injonction temporaire”, a déclaré la juge Annabelle Bennett. “Malgré la force des arguments de Samsung, j’ai estimé que Apple avait établi un commencement de preuve (prima facie) de violation sur
deux brevets”.
Elle a estimé que refuser une interdiction temporaire sur la vente du Galaxy Tab 10.1 avant le jugement définitif du tribunal saisi de l’affaire aurait lésé Apple de “manière significative”.
Les avocats des deux parties ont refusé de commenter la décision de justice, mais le groupe sud-coréen a publié un communiqué exprimant sa déception et indiquant qu’il allait continuer à se battre.
“Samsung prendra toutes les mesures nécessaires, y compris judiciaires, pour s’assurer que les consommateurs aient accès à ses produits novateurs”, a écrit le groupe sud-coréen.
Il s’est dit “confiant” dans sa capacité à prouver que Apple a violé plusieurs de ses brevets ayant trait à la technologie sans fil, un cas que le sud-coréen a lui aussi porté devant la Cour fédérale d’Australie.
Depuis le printemps 2011, les deux fabricants se livrent une guérilla judiciaire internationale en s’accusant mutuellement de contrefaçon de technologie et de design.
Apple commercialise le téléphone multifonctions iPhone et la tablette iPad, tandis que Samsung propose la gamme de smartphones Galaxy S et la tablette Galaxy Tab.
La Galaxy Tab 10.1, dont la commercialisation a commencé cet été, est considérée comme l’un des concurrents potentiels les plus sérieux du déjà culte iPad.
Le sud-coréen a récemment perdu une bataille face au groupe californien avec l’interdiction de la vente en Allemagne de sa tablette Galaxy Tab 10.1, jugée trop ressemblante à l’iPad.
Samsung a fait appel et annoncé quelques jours plus tard le dépôt d’une plainte contre Apple en France dans un contentieux portant sur trois brevets UMTS.
Des procédures sont aussi en cours aux Etats-Unis ou encore en Corée du Sud.

(afp)